• logo linkedin
  • logo email
Les filières lait locales se sont par le passé surtout structurées autour de trois pôles : la transformation artisanale, les petites unités de transformation (mini laiteries) et les grandes unités industrielles de production. Or un nouveau type d’acteur intermédiaire est apparu dans plusieurs pays sahéliens : les centres de collecte paysans multi-services, participant à faire le lien entre les éleveurs et les industriels. Le projet Nariindu 2 vise ainsi à développer une filière locale dans la périphérie de Niamey.
Context

Le lait comme produit des systèmes d’élevage joue un rôle très important dans la société nigérienne. L’approvisionnement des villes devient un enjeu important. Du fait de l’urbanisation rapide et d’une faible capacité de réponse des élevages locaux, la demande en produits laitiers a surtout été comblée par de la poudre de lait importée. Aujourd’hui, la production locale est mal valorisée et la valeur ajoutée de la filière lait est surtout concentrée dans les zones urbaines, avec peu de création d’emploi.

Description

Le programme ambitionne d’appuyer un millier d’éleveurs impliqués durablement dans la filière lait et de développer une filière locale dans la périphérie de Niamey. Cela permettrait la commercialisation de 4000 litres de lait vendus aux centres de collecte par jour en haute saison.

En outre, il vise à soutenir la collecte, le contrôle de la qualité et la commercialisation du lait local en périphérie de Niamey par un dispositif innovant de centres de collecte multiservices, organisés par les éleveurs locaux.

Impacts

L’objectif général du projet est de contribuer à l’amélioration de l’approvisionnement en lait local de Niamey, au profit des petits éleveurs périurbains. Sous certaines conditions (maîtrise sanitaire et de l’alimentation, infrastructures de collecte), le potentiel en lait cru commercialisable dans un rayon de 150 km de Niamey pourrait couvrir une grande partie des besoins de la consommation urbaine.

Le développement des centres de collecte du lait, en permettant une réception et un contrôle du lait au plus près des producteurs, réduira les coûts de transaction, aidera au contrôle de la qualité et stabilisera l’approvisionnement en aval.

01/01/2017
Project start date
3 ans
Duration of funding
Niger
Location
Financing tool
550 000
EUR
Financing amount
En cours
Status
République du Niger
Beneficiaries