• logo linkedin
  • logo email
Le projet renforce les capacités des services techniques et les compétences des élus, des gestionnaires, des usagers de l’eau et de la société civile afin d’assurer durablement l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement.
Descriptive

Le projet contribuera à l’atteinte des ODD 6 et 17 visant à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement (E&A), et à renforcer les partenariats entre les gouvernements, la société civile et le secteur privé.

Le projet vise à pérenniser les services E&A mis en place au Niger, au Burkina Faso et au Togo grâce à une bonne gouvernance, à un modèle de gestion adapté, à un bon recouvrement des coûts et à un meilleur accès aux infrastructures de base. 

Le projet vise également à renforcer les capacités institutionnelles d’Eau Vive Internationale (EVI). Il s’agit de consolider le mouvement associatif d’EVI et de le doter de capacités pour lui permettre de s’investir sur les questions de développement et de peser sur les politiques nationales du secteur E&A dans ses six pays d’implantation : Niger, Burkina Faso, Togo, Mali, Sénégal et France. Le plaidoyer occupe donc une large place dans le présent projet afin que l’action terrain soit doublée d’une action d’influence de la société civile sur les politiques publiques. 

Par l’échange d’expériences inter équipes, la formation et la capitalisation, les compétences opérationnelles d’Eau Vive seront améliorées.

ONG

Eau Vive vient en appui à la maîtrise d’ouvrage communale eau et assainissement.

Elle mène des actions de plaidoyer afin de peser sur les politiques publiques. Dans cette optique Eau Vive a entamé une évolution institutionnelle vers un modèle de fédération internationale composée d’associations nationales, afin de renforcer son ancrage citoyen et de mieux faire entendre la voix de la société civile.

Partners

Le projet est mis en œuvre par les équipes Eau Vive, ses équipes dans les pays d’intervention, avec comme principaux partenaires les associations Eau Vive pays (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal, Togo et France) et Eau Vive Internationale leur fédération.

Au Togo, Eau Vive collabore avec les associations : Union des Communes du Togo, Action Jeunes Togo et le Programme d’Aides pour le Développement Economique et Social, Elles interviendront sur les activités de renforcement de capacités des acteurs locaux et d’appui à leur structuration et mobilisation. 

Aimed results
  • La gouvernance locale E&A est renforcée, par le biais de la mise en place de structures de pilotage du secteur E&A, d'outils de planification et de suivi 
  • Les acteurs locaux et les usagers sont structurés et renforcés pour gérer avec efficience les services E&A
  • L'accès à des infrastructures E&A est amélioré dans les communes cibles
  • Les capacités institutionnelles de la fédération EVI sont renforcées 
  • La gestion des connaissances et le renforcement des capacités opérationnelles permettent d’améliorer les pratiques
  • EVI contribue à influencer la mise en œuvre des politiques de développement et à renforcer la voix de la société civile du secteur E&A
Burkina Faso, Togo, Niger, Mali, Sénégal
Location
1 661 652 Euros
Amount of AFD financing
2 769 421 Euros
Total amount of the project
Tipo de financiamiento
Mayo 2017
Date of the project
3 ans
Project duration
En cours
Estado