• logo linkedin
  • logo email
L’AFD utilise les subventions pour financer des actions dans le secteur social (santé, éducation), des initiatives pour le développement rural et urbain ou encore des projets d’infrastructures.

Cet outil peut prendre plusieurs formes :

  1. Dons aux ONG
  2. Contrat de désendettement et de développement (C2D)
  3. Délégation de fonds d’autres bailleurs

 

Les pays prioritaires 

L’AFD accorde des subventions à un nombre limité d’Etats : les pays pauvres considérés comme prioritaires. 

L’AFD se conforme à la décision du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) de juillet 2013 de consacrer aux pays pauvres prioritaires au moins les deux tiers des subventions. En 2018, elle a ainsi concentré plus de deux tiers des dons sur les 19 pays prioritaires.

Liste des pays pauvres prioritaires :

  • Bénin
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Comores
  • Djibouti
  • Ghana
  • Guinée
  • Haïti
  • Madagascar
  • Mali
  • Mauritanie
  • Niger
  • République centrafricaine
  • République démocratique du Congo
  • Sénégal
  • Tchad
  • Togo

Les projets financés via des subventions sont évalués avec la même rigueur que ceux financés par des prêts. Les normes de qualité et d’exigences d’efficacité (mesure d’impact) sont identiques.