• logo linkedin
  • logo email
Financement de la première tranche du projet de barrage multi-usages de Munda, incluant les études d’avant-projet détaillé et les travaux préparatoires.
Contexto

Le projet de barrage multi-usages de Munda permettra au Pakistan de faire face à trois défis majeurs dans cette région : 

  • Protection contre les inondations : D’après un rapport de la Cour Suprême du Pakistan, les seules inondations de 2010 ont causé plus de 1 600 morts, déplacé 9 millions de personnes et entraîné des dégâts sur les infrastructures estimés à 10 milliards USD. 
  • Production d’énergie renouvelable : Les capacités de production existantes souffrent de graves contraintes : la « dette circulaire » qui obère les capacités d’investissement des opérateurs thermiques ; les équipements vétustes et la maintenance insuffisante ; la priorité donnée à l’irrigation sur la production d’hydroélectricité. Le Pakistan dispose d’un énorme potentiel quasi-inexploité d’hydroélectricité : seuls 6 500 MW sont exploités sur un potentiel estimé à 54 000 MW. Le coût d’exploitation de cette énergie est bien plus faible que celui du thermique. Les délestages ont un impact considérable sur l’économie pakistanaise et sur les conditions de vie des populations. La Mission économique au Pakistan estimait en janvier 2012 que la crise énergétique faisait perdre près de 2 % à la croissance du PIB.
  • Développement rural en zone de crise : L’agriculture est essentielle pour l’économie pakistanaise. Elle emploie 45 % de la population et apporte les produits primaires à l’importante agro-industrie du pays. Le développement de nouvelles surfaces d’irrigation dans la zone du projet, située dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, pourrait avoir un effet de stabilisation et d’ancrage au système productif, contribuant au retour de la paix sociale et à la lutte contre le « militantisme ».
Descripción

La première partie du financement de l’AFD porte principalement sur la phase préliminaire du projet, à savoir les études et travaux préparatoires :

  • L’étude d’avant-projet détaillé (APD), attribué par WAPDA à un consortium mené par le bureau d’études australien SMEC, auquel sont associés le Japonais Nippon Koei et les Pakistanais NESPAK et ACE ;
  • La réalisation des investigations géotechniques, géologiques et hydrologiques liées à l’étude d’APD ;
  • Les travaux préparatoires du projet : routes d’accès, établissement d’un pont sur la rivière Swat , cité de chantier et investissements pour la sécurité du site et de l’étude ;
  • Une étude de dues diligences relative à l’impact du changement climatique sur le projet de Munda, en termes de dimensionnement et de robustesse du projet vis-à-vis de la probabilité accrue des crues et à la révision de l’étude de faisabilité de 2000 ;
  • L’ingénieur-conseil des prêteurs, qui devra valider de manière indépendante les résultats de l’étude d’APD et les études réalisées sur les aspects environnementaux et sociaux. Il assurera aussi le suivi technique et financier des travaux préparatoires.
Impactos
  • Contre les inondations : le projet sera géré de manière à garder, en période de mousson, un volume minimal disponible dans le réservoir de 300 millions de m3, de façon à absorber une éventuelle crue et la relâcher progressivement en aval, jouant ainsi un rôle de régulation du cours de la rivière Swat.
  • Pour l’hydroélectricité : le barrage aura une capacité installée de 740 MW, contribuant ainsi à résoudre la crise énergétique du pays. Toute augmentation de la production hydroélectrique vient directement réduire les délestages, à un coût de production du kWh inférieur au tarif de vente de l’électricité, donc en réduisant le déficit structurel du secteur. L’accroissement de la desserte bénéficie aux populations locales en améliorant leurs conditions de vie, mais aussi à l’économie et aux industries. Elle contribuera à la paix sociale au Pakistan.
  • Pour le développement rural : il permettra d’irriguer une surface additionnelle de 6 110 ha, qui favorisera le développement économique en améliorant les revenus des populations locales, contribuant à un retour de la stabilité civile.
02/04/2014
Fecha de inicio del proyecto
31/12/2018
Fecha de finalización del proyecto
56 mois
Periodo de financiación
Tipo de financiamiento
11 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
République Islamique du Pakistan
Beneficiarios