• logo linkedin
  • logo email
Dans Kisumu, troisième ville du Kenya, la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Par le renforcement des capacités des équipes municipales, la réhabilitation des infrastructures dans les quartiers informels et une meilleure gestion des déchets, le projet devrait améliorer sensiblement les conditions de vie de ses habitants.
Contexto

La population urbaine au Kenya s’accroît rapidement au rythme de 4 % par an, elle représentait environ 39 % de la population totale en 2012, chiffre qui devrait atteindre 54 % en 2030. Il est donc important de maîtriser le développement durable de la ville. Il s’agit notamment d’assurer l’accès aux services de base : l’eau, l’électricité, le ramassage des ordures, les transports et les services d'éducation et de santé. Kisumu est la 3e ville du Kenya (avec environ 600 000 habitants). Elle est confrontée aux problèmes de chômage, de pauvreté élevée (48 % de sa population sous le seuil de pauvreté), ainsi qu'au manque d’accès aux services de bases.

Descripción

Le projet urbain de Kisumu (KUP) a pour objectif d'améliorer les conditions de vie de ses résidents.

Le projet a cinq composantes :

  • Renforcement des institutions (élaboration d’un schéma de développement urbain de référence, augmentation des sources de revenu, formation du personnel).
  • Gestion des déchets solides.
  • Amélioration d’infrastructures dans les quartiers informels.
  • Réhabilitation des marchés.
  • Amélioration des infrastructures publiques (écoles, centres de santé, routes...).
Impactos

Les impacts attendus comprennent :

  • L’amélioration de l’environnement (moins de pollution de l’air, de l’eau et des nappes phréatiques).
  • La disparition de la décharge actuellement en centre vile, suite à la construction du centre d’enfouissement technique.
  • La réduction du choléra et du paludisme dans les quartiers informels.
  • La revalorisation du front du lac Victoria aidera à la préservation du paysage urbain.
  • La réhabilitation de centres de santé, qui contribuera à l’amélioration de la santé publique.
  • La création d’emplois, car plusieurs projets induisent des travaux à haute intensité de main d’œuvre.
05/07/2010
Fecha de inicio del proyecto
21 ans
Periodo de financiación
Tipo de financiamiento
40 000 000
EUR
Monto de financiación
Comté et ville de Kisumu
Beneficiarios