• logo linkedin
  • logo email
L’AFD soutient la régie d’eau de Dacca pour une gestion plus durable de la ressource en eau. L’objectif : répondre à une demande croissante et assurer l’accès à l’eau à tous les habitants. Un projet d'adaptation aux changements climatiques.
Contexto

L’eau est au cœur de l’identité de Dacca. La ville est née sur les berges du fleuve Buriganga et est bordée de cinq rivières. Historiquement, les canaux, étangs et bassins ont constitué un pilier de son architecture sociale et culturelle. En dépit de cette abondance apparente, la ville est contrainte de puiser très en profondeur l’eau qu’elle consomme.

Cet approvisionnement par les nappes souterraines est néfaste pour l’environnement. L’eau des puits est en effet extraite par des pompes gourmandes en énergie carbone et les réserves s’amenuisent de façon inquiétante (jusqu’à 2 à 3 mètres par an), alors que la quantité d’eau distribuée devra doubler d’ici 2030.

Descripción

Face à ce défi écologique, la régie d’eau de Dacca, DWASA (Dhaka Water and Sewerage Authority), s’est engagée à se tourner vers un système d’accès à l’eau plus respectueux de l’environnement, plus durable et visant à intégrer davantage les quartiers informels de la capitale.

La station de traitement de Gandharbpur, à l’est de Dacca, est l’un des trois projets développés par DWASA pour atteindre cet objectif. Cofinancée par l’AFD, la BAsD et la BEI, cette station aura une capacité de 500 000 m3 d’eau par jour. En raison de la forte pollution des rivières proches de la capitale, l’usine sera alimentée depuis le fleuve Meghna par une conduite d’eau brute de 21,5 km. Le projet comprend également une conduite d'eau traitée ainsi que le renforcement du réseau de distribution primaire.

Impactos
  • Près de 3 millions d’habitants bénéficieront d’un service d’eau potable plus performant et 6 000 nouvelles connexions seront installées, notamment dans des quartiers informels ;
  • Plus de 370 km de canalisation seront réhabilités, réduisant ainsi de moitié les pertes du réseau dans l’une des zones de desserte de DWASA ;
  • La station permettra de réduire de moitié la quantité d’eau actuellement puisée dans les réserves souterraines.
29/01/2015
Fecha de inicio del proyecto
20 ANS
Periodo de financiación
Dacca
Lugar
Tipo de financiamiento
47 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Dhaka Water Supply & Sewerage Authority (DWASA)
Beneficiarios
Banque européenne d’investissement (BEI)
Banque asiatique de développement
Cofinanciadores