• logo linkedin
  • logo email
Le Gouvernement bangladais s’est engagé à fournir un accès à l’eau potable à l’intégralité des habitants de Dacca. Avec le soutien de l’Union Européenne, l’AFD contribue à cet objectif en appuyant la régie d’eau pour installer 3 000 connexions dans les quartiers informels de la capitale.
Contexto

Bien qu’entourée de cinq fleuves et malgré la présence de nombreux canaux, étangs et bassins, la capitale bangladaise fait face à un important problème d’approvisionnement en eau potable. La très forte croissance démographique de la ville entraine une hausse constante de la demande.

Le réseau collectif géré par DWASA (Dhaka Water and Sewerage Authority) ne couvre que la moitié de la population, laissant en marge les quartiers informels, plus difficiles à desservir mais où vivent près de 30% des 17 millions d’habitants.

Les branchements illégaux se multiplient mais ne permettent pas d’assurer l’accès à une eau de qualité, et dégradent par ailleurs les conditions sanitaires et la performance du réseau.

Descripción

Le projet vise à installer 3 000 connexions dans des quartiers défavorisés de Dacca. Les travaux sont confiés à des ONG disposant d’une expérience du secteur de l’eau et d’un ancrage local : des mini-réseaux sont construits au sein des bidonvilles puis connectés au réseau de DWASA.

La population est responsabilisée pour le paiement des factures et l’entretien des installations, assurant la durabilité du projet. Les ONG s’engagent quant à elles à rester présentes 4 ans après les travaux pour s’assurer du bon fonctionnement du système.

En complément, une assistance technique est apportée à DWASA à travers un appui logistique et humain à la cellule en charge de ces programmes sociaux et de la formation professionnelle. Des consultants sont également mobilisés pour accompagner DWASA dans le développement d’un modèle financier qui lui permettra de mieux piloter son exploitation et ses investissements.
 

Impactos
  • Accès à l’eau potable pour 250 000 habitants et conditions sanitaires améliorées pour les populations ;
  • Promotion d’un modèle économique durable et reproductible pour la desserte en eau potable des bidonvilles ;
  • Meilleure gestion de son réseau et réduction de l’eau non facturée pour DWASA ;
  • Professionnalisation de la régie d’eau sur ses activités dans les quartiers informels.
01/06/2016
Fecha de inicio del proyecto
4 ans
Periodo de financiación
5 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
DWASA (Dhaka Water & Sewerage Authority)
Beneficiarios

El contenido de esta hoja de proyecto es responsabilidad exclusiva de AFD y no refleja necesariamente los puntos de vista de la Union Europea