L’AFD et le Brésil : accompagner la transition écologique et sociale
Un escalier repeint par les habitants, Brésil

Appuyer les territoires urbains

BRT, lineas de bús, Curitiba, Brásil

Appuyer les territoires urbains

La population des villes brésiliennes ne cesse de croître. Elles sont ainsi confrontées à un déficit chronique d’infrastructures, une congestion des transports et des inégalités sociales sources de violences. Pour améliorer la qualité de vie des populations et encourager des villes durables, solidaires et intelligentes, l’AFD finance des projets portés par les États fédérés, les municipalités, les entreprises publiques et les banques de développement locales.

Le développement urbain est appréhendé dans son ensemble et inclut aussi bien les questions de mobilité intégrée à l’espace public, de logement social, d’accès aux services essentiels que le recours aux énergies renouvelables, la biodiversité urbaine, l’innovation, le numérique, les industries culturelles et créatives :

Promouvoir la transition énergétique

Brésil Usine de production d'éthanol canne à sucre biocarburant ressource d'énergie renouvelable durable

Promouvoir la transition énergétique

Comptant parmi les premiers consommateurs mondiaux d’énergie, le Brésil est également doté de ressources naturelles considérables lui permettant une production électrique essentiellement d’origine hydraulique. Mais les sécheresses récurrentes fragilisent la production : le pays doit donc trouver de nouvelles sources d’énergie renouvelable. Il peut pour cela miser sur un immense potentiel éolien, solaire et en biomasse.

Pour favoriser une croissance sobre en carbone, l’AFD accompagne le développement des énergies vertes et la promotion de l’efficacité énergétique :

Nouer des partenariats sur les ODD et le climat

Brésil parc ville

Nouer des partenariats sur les ODD et le climat

Les banques de développement brésiliennes jouent un rôle actif pour la montée en puissance de la finance verte au service du climat, tant au sein des plateformes de dialogue internationales (International Development Finance Club, ALIDE) qu’au niveau local. L’AFD entretient des liens étroits avec ces acteurs, pour renforcer ensemble la promotion des Objectifs de développement durable (ODD) et contribuer à la mise en oeuvre de l’Accord de Paris au niveau des territoires :

L’AFD est également partenaire de l’Institut de recherche en économie appliquée (IPEA), fondation publique de recherche membre du Centre pour le développement de l’OCDE. L’un des axes de travail porte sur la mesure du financement du développement en lien avec les ODD.

L’intérêt de l’AFD se porte aussi sur les territoires agricoles et forestiers, où se joue une part fondamentale de la contribution nationale brésilienne à la lutte contre le changement climatique.

40
projets financés en 11 ans
1,9
milliard d’euros engagés depuis 2007
250 000
personnes avec un accès amélioré à l'assainissement

Pays aux dimensions continentales, le Brésil est, avec 207 millions d'habitants, le 5ème pays le plus peuplé de la planète. Il s'étend sur 8,5 millions de km², ce qui en fait le 5ème pays le plus vaste. Riverain à l’est de l’océan Atlantique, il concentre deux tiers de la forêt amazonienne et une biodiversité exceptionnelle : 14 % de l’ensemble des espèces connues y sont recensées. Sa frontière avec la France s’étend sur plus de 700 km.

Le Brésil a connu des années d’essor économique qui en ont fait la 8e économie mondiale. Une croissance reposant sur un vaste marché intérieur (sa classe moyenne compte près de 100 millions de personnes) et une économie diversifiée : 3e exportateur mondial de produits agricoles, l’un des premiers exportateurs de produits miniers, une industrie solide et des services modernes. Le pays fait partie des grandes puissances émergentes réunies dans le groupe BRICS.

Mais le géant économique a traversé entre 2015 et 2017 une période de forte récession. Et la prospérité ne profite pas à tous : le Brésil est toujours marqué par les inégalités sociales, l’insécurité et un déficit chronique d’infrastructures qu'il lui faut combler. En outre, l’exploitation de ses richesses minières et le développement de l’agro-business continuent d’exercer une forte pression sur ses ressources naturelles.

Le Brésil doit donc renouer avec une croissance qui associe préservation de l’environnement et progrès social. Il a aussi un rôle crucial à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Volontariste dans les négociations internationales sur le climat, le pays s’est engagé à contenir la déforestation de l’Amazonie, qui constitue sa première source d’émission de CO2. Mais aussi à promouvoir les énergies renouvelables, améliorer la qualité des transports et préserver ses ressources hydriques.

Active en Amérique latine depuis 2007, l’AFD s'est engagée auprès du Brésil afin de promouvoir un modèle de développement durable et solidaire, le climat étant un marqueur fort de son intervention dans la région. Elle privilégie une démarche partenariale qui réunit acteurs brésiliens et français. Ses modes d'intervention sont multiples : prêts au secteur public (et privé via Proparco), mobilisation de fonds en subvention pour financer des appuis techniques et des expertises, appui-conseil, dialogue sur les politiques publiques.

Interactive map
This map is for illustrative purposes only and does not engage the responsibility of the AFD Group
Temáticas
Tipo de financiamiento
Antennas
Filters

Temáticas

Tout cocher
Tout décocher

Tipo de financiamiento

Tout cocher
Tout décocher

Antennas

Display local antennas

Filters

Buscar
See map of all projects

News & Events

América Latina | Brésil

Brésil : les eaux usées de Santa Catarina enfin traitées

Depuis 2012, la Compagnie d’eau et d’assainissement de Santa Catarina (CASAN) mène un ambitieux projet d’amélioration du traitement des eaux usées des villes de l’intérieur de l’État du sud du Brésil. Touchant 200 000 personnes, l’initiative offre des bénéfices multiples puisqu’elle contribue à préserver l’environnement, réduire les dépenses de santé et valoriser le patrimoine touristique.

Contact