On estime qu’en 2002, 1,6 milliard d‘individus, soit 27 % de la population mondiale, vivent sans électricité. La très grande majorité d‘entre eux (80 %) se situe dans les zones rurales des pays pauvres. Le problème est particulièrement sévère en Afrique subsaharienne, où le taux d‘électrification rurale (ER) stagne depuis plus de trente ans, à moins de 10 %, alors qu’il atteint plus de 50 % pour la moyenne des pays en développement.

Une raison essentielle à la faiblesse de l’ER dans certaines zones est le coût élevé de sa mise en place. En effet, les extensions de réseau ou les solutions hors réseau pour des localités dispersées représentent de lourds investissements. En outre, la faible consommation électrique des populations desservies et les politiques tarifaires visant à égaliser les prix à la consommation entre zones rurales et zones urbaines (à niveau de service équivalent), ne permettent, en général, de recouvrer ces coûts que très partiellement. Au total, si les programmes réussis d‘ER sont souvent ceux qui ont su réduire les coûts et assurer un minimum de rentabilité, il reste que l’ER requiert en général des niveaux importants de subvention.

L’ER procède donc avant tout d‘une volonté politique des gouvernements. Sa promotion en Afrique subsaharienne est ainsi souvent citée parmi les demandes prioritaires des populations rurales, et certains gouvernements considèrent de leur devoir de la promouvoir dans une optique d‘aménagement du territoire et de contribution à la cohésion économique et sociale du pays. L’expérience internationale montre que, sans initiative publique, ces programmes seraient limités, y compris dans les pays les plus riches. L’importance des ressources nécessaires implique cependant leur justification vis-à -vis d‘autres investissements publics également nécessaires.

Cette note synthétise l’évolution des débats en lien avec l’électrification rurale au cours des trente dernières années en Afrique subsaharienne et fait le point sur les connaissances accumulées en termes d‘effets sur les populations ciblées en fonction des différentes modalités d‘intervention.
pdf : 1.03 Mo
pays / région : Afrique
auteur(s) :
David I. LEVINE
Gabriel PICTET
Ian RAMAGE
collection :
Évaluations ex-post
issn :
2101-9657
pages :
25
numéro :
3
disponible aussi en : fr