Cette évaluation analyse le portefeuille de concours concessionnels octroyés par l’AFD en Afrique du Sud de 1995 à 2005. Elle est centrée sur l’usage qui a été fait de cette concessionnalité.

L’AFD est implantée en Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid avec un mandat initial d‘accompagnement de la politique de rattrapage économique et social des populations défavorisées qui a été étendu récemment aux opérations à caractère environnemental. Dans ce cadre, l’AFD a développé un portefeuille diversifié d‘opérations. L’État sud-africain ne s‘endettant pas auprès d‘organismes internationaux, ce portefeuille est exclusivement en non souverain.

Par l’analyse des réponses apportées, cette évaluation permet d‘éclairer plusieurs questions opérationnelles : pourquoi a-t-on recours à un prêt concessionnel ? Comment mesurer l’avantage comparatif qui est donné à travers un concours ? Qui va en bénéficier ? Pour quels usages ? La constitution de fonds destinés à recevoir tout ou partie de cet avantage comparatif est-elle opportune ? Les solutions mises en œuvre sont-elles transposables à d‘autres contextes ?
pdf : 534.85 Ko
pays / région : Afrique Afrique du Sud
auteur(s) :
Alain RIES
collection :
Évaluations ex-post
issn :
1958-590X
pages :
32
numéro :
20
disponible aussi en : fr