• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Depuis 2018 et alors que Dakar s’apprête à accueillir le Forum mondial de l’eau en mars 2021, l’AFD accompagne l’État du Sénégal dans la mise en œuvre de sa politique de l’eau et de l’assainissement, via un prêt de politique publique (PrPP).
Contexte

Engagée dans une politique ambitieuse de l’eau et de l’assainissement déclinée à travers sa Lettre de politique sectorielle pour la période 2016-2025, le Sénégal fait face à de nombreux défis et enjeux qui conditionnent sa réalisation. Si la cible concernant l’eau potable a été atteinte, celle pour l’assainissement ne l’est pas, alors même que les Objectifs du développement durable (ODD) adoptés au niveau international introduisent de nouvelles exigences concernant la qualité et la durabilité du service.

Une période charnière est en cours avec la mise en œuvre de la seconde réforme institutionnelle et l’annonce de profondes réformes. Partenaire historique sur le financement de projets structurants dans le secteur, l’AFD a souhaité accompagner ce processus aux côtés de l’Union européenne par un prêt de politique publique dédié au secteur de l’eau et de l’assainissement. 

Descriptif

Le prêt de politique publique (PrPP) appuie l’État du Sénégal pour promouvoir d’une manière durable et équitable l’accès universel à l’eau potable et à des services d’assainissement adéquats en ligne avec les orientations de la Lettre de politique du secteur et les ODD via trois financements complémentaires :

  • un financement non-affecté : 40 millions d'euros de prêt apporté par l’AFD et 37 millions d'euros de don de l’Union européenne
  • un dialogue de politique publique à travers l’évaluation de critères d’éligibilité et une matrice d’indicateurs sectoriels
  • et un appui technique complémentaire (assistance technique, études) financé par une subvention d'un million d'euros de l’AFD et de 2,65 millions d'euros de l’UE. 

Le versement du prêt de politique publique est effectué en quatre tranches annuelles (2018-2021), comprenant pour chaque année : 

  • une part fixe versée intégralement tant que les critères d’éligibilité du secteur au PrPP – pertinence de la politique sectorielle, gestion des finances publiques, transparence budgétaire et stabilité macroéconomique – sont remplis, et qui permet au gouvernement du Sénégal d’avoir une visibilité sur les montants qui seront décaissés
  • une part variable, conditionnée à l’atteinte des objectifs de résultats fixés dans une matrice d’indicateurs sectoriels élaborée conjointement avec le ministère des Finances et le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, et versée au prorata de l’atteinte de ces objectifs.

Concernant l’appui technique complémentaire, la subvention de l’AFD permettra de réaliser des prestations spécifiques ciblées sur des thématiques en faveur de la gouvernance du secteur : gestion des finances publiques, suivi-évaluation, équilibre financier du secteur et thématiques transversales relatives au climat et au genre. 
 

Impacts
  • Amélioration de la gouvernance du secteur
  • Réalisation de 30 000 branchements domiciliaires à l’eau potable en milieu rural dans les régions de Ziguinchor, Sedhiou, Kolda et Tambacounda permettant ainsi à 180 000 personnes d’avoir un accès pérenne à une source d'eau potable
  • Construction de 75 000 latrines améliorées en milieu rural au niveau national permettant à 450 000 personnes d’avoir accès à un système d'assainissement amélioré.
  • Installation de 65 000 nouveaux branchements au réseau collectif et semi-collectif de l’ONAS permettant ainsi d’améliorer la qualité du service d’assainissement pour 390 000 personnes
02/02/2018
Date de début du projet
Sénégal
Localisation
Outils de financement
41 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
État du Sénégal
Bénéficiaires
Union européenne
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.