• logo linkedin
  • logo email
Bandeau web 7e conférence AFD-CEROM
Quand ? Où ?
Le Jeudi 13 Octobre 2022
De 9h00 à 18h30
Espace du Centenaire, Paris
7ème conférence Outre-Mer

La crise sanitaire et les difficultés rencontrées dans certains territoires ces trois dernières années mettent en lumière avec force les problèmes structurels dans les Outre-mer français, accentuant les tensions entre demande d’autonomie plus forte et dépendance économique accrue à l’égard de la France hexagonale. La fragilité des écosystèmes, accentuée par de mauvaises pratiques environnementales, rappelle l’urgence d’élaborer des trajectoires de transitions dans ces territoires singuliers.

Dans le cadre des Journées économiques des Outre-Mer (11, 12 ,13 octobre 2022 à Paris), la 7ème conférence Outre-mer AFD-CEROM se tenant le 13 octobre propose d’alimenter la réflexion autour des transitions nécessaires pour relever ces défis multiples.
Image CEROM

 

La conférence comprendra quatre sessions thématiques, structurées autour d’exposés et de tables rondes.

  • Prendre la mesure des défis environnementaux

Pollution des eaux et des sols, impacts du réchauffement climatique, pertes de biodiversité : pour évaluer ces menaces de différente nature, il est nécessaire de concevoir des cadres de réflexion et de mesure nouveaux. Dans cette session seront présentées les méthodes d’analyses déployées en Nouvelle Calédonie et sur le Plateau des Guyane puis discutées notamment leur utilisation comme outils de pilotage de politiques publiques.

  • Atteindre l’autonomie énergétique

L’autonomie énergétique des DROM a été fixée à l’horizon 2030, en misant sur un essor des énergies renouvelables. Cependant, force est de constater que cet objectif ne pourra pas être atteint à cette date. Aussi l’étude de l’ADEME présentée dans cette session étend les scénarios d’autonomie jusqu’en 2050. Le panel d’experts sera interrogé sur les plans d’action des opérateurs pour intégrer cet objectif dans leur stratégie de développement ainsi que sur les conséquences économiques potentielles d’un recours exclusif aux énergies renouvelables.

  • S’orienter vers de nouveaux modèles agricole et alimentaire

Les crises telle que la crise sanitaire récente rappellent les risques d’une forte dépendance aux importations de produits agricoles et alimentaires. Pour réduire cette dépendance, le développement de la production agricole locale est incontournable, mais il suppose de respecter les équilibres écosystémiques des territoires ultramarins. Les études du CIRAD et du CGAAER présentées analysent les modalités d’une transition vers des modèles agricoles et des régimes alimentaires appropriés. La préparation de cette transition est cependant délicate l’agriculture plus conventionnelle demeurant la norme dans ces territoires.

  • Quelles opportunités économiques et quels emplois pour demain ?

Des trajectoires dites de soutenabilité forte, où chacun des grands enjeux environnementaux est pris en compte, paraissent difficilement conciliables avec les structures actuelles des économies ultramarines. L’étude conduite en Nouvelle Calédonie qui est présentée analyse les potentialités de diversification de l’économie pour se rapprocher d’une trajectoire respectueuse de tous les enjeux environnementaux. Cette transition vers une économie bas carbone est-elle pour autant compatible avec la recherche à long terme du plein emploi ? Et si tel est le cas, comment adapter les compétences des jeunes ultramarins à ces emplois de demain ? Un panel d’économistes sera interrogé sur ces sujets essentiels, puisqu’il ne peut y avoir de développement durable avec des niveaux de chômage élevés, tels que ceux connus actuellement dans les Outre-mer.

 

Enfin, suite à ces quatre sessions, une table ronde réunira des représentants de l’État, des collectivités territoriales et d’institutions publiques ou issues de la société civile. Elle sera consacrée aux réponses qui peuvent être apportées dès à présent au travers des politiques publiques comme des initiatives de la société civile ou des acteurs économiques. Les bénéfices de changements adoptés en matière d’éducation et de formation professionnelle, de modes de consommation, ou encore d’utilisation des sols ou d’exploitation des fonds marins ne pourront en effet s’observer que sur le long terme.


Conditions générales de participation

Les conférences organisées par l’AFD sont sur invitation. Les places sont limitées et les inscriptions sujettes à validation par le comité organisateur pour le présentiel.

En vous inscrivant à la conférence organisée par l’AFD, vous acceptez que les interviews, les photos, enregistrements audio et vidéos, ainsi que leurs utilisations, publications et reproductions soient utilisés par l’AFD dans des articles et retransmissions sur le site internet de l’AFD et autres outils de communication non commerciaux.

Vous pouvez vous inscrire en présentiel ou en ligne.

Quand ?
Jeudi 13 Octobre 2022
De 9h00 à 18h30
Où ?
Espace du Centenaire, Paris
Institutions partenaires de CEROM
AFD
Institut d'émission des départements d'Outre-mer (IEDOM)
Institut d'émission d'Outre-mer (IEOM)
Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)
Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF)
Institut de la statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie (ISEE)

Lieu de l'évènement

Espace du Centenaire
189 Rue de Bercy
75012 Paris