• logo linkedin
  • logo email
default image
Dans le cadre de la deuxième tranche de la Facilité européenne pour les réfugiés en Turquie (FRiT 2), l’AFD a signé le 18 décembre avec la délégation de l’Union européenne en Turquie une convention portant désormais le montant des fonds délégués à 214,8 millions d’euros par rapport au montant initial de 156 millions d’euros. L’AFD contribue avec un prêt de 63 millions d’euros. Ainsi, le montant total de l’action est de l’ordre de 277,8 millions d’euros.

Avec l’intermédiation opérationnelle et financière de İlbank, la banque des municipalités, ces fonds seront mis en œuvre dans des projets d’adduction d’eau potable et d’assainissement, ainsi que de gestion de déchets solides, dans le cadre de 19 projets dans 8 provinces proches de la frontière syrienne qui accueillent des proportions élevées de réfugiés.

Au total, 890 000 personnes verront leur accès à l’eau amélioré tandis que 1,9 million bénéficieront d’un accès amélioré à l’assainissement. Aussi, 2,3 million de personnes auront accès a des services améliorés de déchets solides. Aux côtés de ces impacts sociaux, les projets bénéficieront également à l’environnement : chaque année, 22 millions de m3 d’eau potable seront économisés grâce à l’amélioration des infrastructures et 4,5 millions de m3 d’eau usées qui étaient auparavant déversées dans la nature seront traités.