• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Communiqué de presse – 3/12/2019 – Le groupe Agence française de développement (AFD) lance un nouveau fonds de 15 millions d’euros dédié aux start-up africaines.

 

  • Doté de 15 millions d’euros et dédié aux jeunes entreprises innovantes en Afrique, le nouveau fonds d’amorçage vise à faire émerger des start-up africaines à impact positif, créant de la valeur pour l’économie comme la société.
  • Ciblant les start-up numériques en début d’activité, les incubateurs, hubs et accélérateurs et déployé par des partenaires locaux du groupe AFD, ce dispositif d'accompagnement et de financement couvre 45 pays d’Afrique, pour un soutien financier pouvant atteindre 300 000 euros.
  • En complément de la plateforme associative Digital Africa, ce dispositif est une composante de l’initiative Choose Africa par laquelle le Groupe AFD s’engage à consacrer 2,5 milliards d’euros aux start-up et PME africaines d’ici 2022.
  • Ce fonds entre dans la promesse d’engagements de 65 millions d’euros annoncée par le président de la République Emmanuel Macron à Vivatech en mai 2018.

Contact presse AFD : Magali Mevellec - mevellecm@afd.fr


Le Groupe AFD lance un nouveau fonds d’amorçage doté de 15 millions d’euros pour financer et accompagner les start-up numériques. Ces entreprises innovantes, qui présentent un réel potentiel en termes de création d’emplois et d’impact pour le développement, souffrent aujourd’hui d’un manque de financements, en particulier aux premiers stades de leur développement. Ce fonds d’amorçage complète l’offre mise en oeuvre par le Groupe AFD et ses partenaires sur le continent pour financer et accompagner les start-up et PME africaines. Il a été lancé le 4 décembre à l’occasion d’Emerging Valley, le hub d’innovations émergentes entre l’Europe et l’Afrique qui tient sa troisième édition à Aix-Marseille.


Un fonds de 15 millions d’euros dédié aux start-up numériques africaines


Aujourd’hui, seules 20 % des PME africaines peuvent prétendre à un prêt bancaire et 87 % des start-up n’ont accès à aucun financement. L’objectif de ce fonds est de soutenir l’émergence et le développement de jeunes entreprises innovantes en Afrique.

Il doit permettre :

  • d’améliorer l’accès aux financements des start-up dès le début de leur activité,
  • d’appuyer de manière durable la création d’un environnement propice à l’innovation numérique, à l’entreprenariat et aux investissements en soutenant les incubateurs, hubs et accélérateurs.


La gestion de ce fonds sera assurée par les partenaires locaux de l’AFD, experts en accompagnement et financement du numérique

Ces “guichets” accueilleront les demandes des candidats et sélectionneront les entreprises susceptibles de bénéficier du dispositif d’aide. Le fonds s’appuie sur six programmes :

  • Deux programmes de professionnalisation, d’assistance technique et de renforcementde capacités dédiés aux hubs, incubateur et accélérateurs. Ce dispositif les aide à soutenir l’entreprenariat novateur en accompagnant durablement les jeunes entreprises innovantes. Les partenaires de l’AFD pour ces programmes sont Bond’Innov et Afrilabs.
  • Quatre programmes de financement dédiés aux start-up numériques africaines. Ce dispositif combine une aide financière pouvant atteindre 300 000 euros et de l’accompagnement. Les partenaires de l’AFD pour ces programmes sont le consortium ABAN / AfriLabs, la fondation Greentec Capital Africa, l’association Entrepreneurs & Développement qui s’appuie sur les capacités du groupe Investisseurs & Partenaires, le consortium Mercy Corps Europe / Suguba.
L’objectif : soutenir l’innovation africaine, en faveur d’entreprises à impact positif


Proposer un dispositif de financement adapté aux besoins des start-up permet aux jeunes pousses de développer leur service, et de manière indirecte, de créer un environnement propice à l’innovation et à l’entreprenariat sur le continent africain. Le dispositif d’amorçage ciblera les projets de start-up à impact positif, en cohérence avec l’action de l’Agence française de développement, qui oeuvre notamment pour l’action climatique et le lien social dans les pays du Sud.


"Action climatique, développement durable, lien social… Ce nouveau fonds a pour vocation de stimuler la création de startups 100% africaines, ayant toutes un impact positif sur la société. Par cet accompagnement, l’Agence française de développement souhaite accélérer l’innovation non seulement économique, mais aussi sociale et sociétale. Le financement de start-up sera mis au service des populations africaines, dont le bénéfice sera tangible sur des villes plus durables, un meilleur lien social et une plus grande égalité entre les femmes et les hommes", déclare Bertrand Walckenaer, Directeur général délégué de l’Agence française de développement.


La mise à disposition de ce fonds complète l’offre d’accompagnement et de financement du Groupe AFD en faveur des start-up africaines et de leur écosystème. Depuis 2016, l’agence soutient activement l’innovation numérique sur ce continent, via des initiatives comme le concours de start-up AFD Digital Challenge, les programmes Afric’innov, AFIDBA, et le Social and Inclusive Business Camp (SIBC).


Le fonds d’amorçage Digital Africa est une composante de l’offre Choose Africa par laquelle le Groupe AFD s’engage à consacrer 2,5 milliards d’euros aux start-up, TPE et PME africaines d’ici 2022. Près de 10 000 entreprises africaines devraient en bénéficier. Ce fonds entre dans la promesse d’engagements de 65 millions d’euros annoncée par le président de la République Emmanuel Macron à Vivatech en mai 2018.


LE GROUPE AFD EN BREF

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en oeuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Il finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable.

Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4000 projets à fort impact social et environnemental dans 115 pays et les Outre-mer français. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

Le groupe AFD réunit l’AFD ainsi que sa filiale Proparco, dédiée au financement des acteurs du secteur privé. En 2018, les engagements financiers du Groupe se sont élevés à 11,4 milliards d’euros.


www.afd.fr