• logo linkedin
  • logo email
initiative "choose Africa": 1 milliard de plus pour les TPE-PME africaines
Pour accompagner les TPE-PME africaines affectées par les crises sanitaire et économique liées à la pandémie de Covid-19, le groupe AFD renforce l’initiative présidentielle Choose Africa en mobilisant 1 milliard d’euros supplémentaires. Le dispositif sera ainsi porté à 3,5 milliards d’euros au lieu des 2,5 milliards prévus initialement sur la période 2018-2022.

Du fait des mesures sanitaires en place et de la réduction de l’activité commerciale, des pans entiers de l’économie africaine sont fortement ralentis. En première ligne : les très petites, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) qui représentent 90 % du tissu entrepreneurial et 60 % des emplois à l’échelle du continent. 

En complément des mesures d’urgence (reports d’échéances, accompagnement technique…) qui ont constitué un premier soutien immédiat, le groupe AFD s’engage aujourd’hui à mobiliser, dans le cadre de l’initiative Choose Africa, 1 milliard d’euros pour aider ces TPE-PME fragilisées par les effets de la pandémie de Covid-19. Cet engagement supplémentaire porte ainsi cette initiative présidentielle à 3,5 milliards d’euros, au lieu des 2,5 milliards d’abord prévus entre 2018 et 2022. 

« Après avoir prêté renfort aux acteurs de la santé en Afrique à hauteur de 1,2 milliard d’euros pour faire face à la pandémie Covid-19, le groupe AFD est fier de soutenir, à l’initiative du président de la République française, les acteurs économiques du continent dans le cadre de l’initiative Choose Africa, commente Rémy Rioux, directeur général du groupe AFD. Pour apporter des solutions contracycliques aux entrepreneurs d’Afrique frappés de plein fouet par une crise qui leur est exogène tout en les aidant à devenir les artisans d’une relance durable, la France mobilise un milliard d’euros supplémentaires. Désormais porté à 3,5 milliards d’euros, ce programme contribue aussi à l’effort collectif des banques publiques de développement envers les PME africaines annoncé lors du sommet Finance en commun à destination de toutes celles et tous ceux qui font de l’Afrique le premier continent de l’entrepreneuriat et de l’innovation. »

Soutenir les TPE-PME africaines : une priorité de la France et du groupe AFD

Ce nouveau volet « Résilience », mis en œuvre par Proparco – la filiale du groupe AFD dédiée au financement du secteur privé –, vise à apporter des solutions de financement aux TPE-PME, véritables piliers de l’économie africaine. Il constitue la contribution de la France à l’effort de 4 milliards de dollars envers les TPE-PME africaines à laquelle se sont engagées une vingtaine de banques publiques de développement, dont Proparco, à l’occasion du premier sommet Finance en commun organisé du 9 au 12 novembre 2020 à l’initiative de l’AFD. 

Cet engagement supplémentaire renforce et amplifie le programme Choose Africa, dédié au financement et à l’accompagnement des start-up, TPE et PME africaines d’ici 2022. « Les difficultés et les besoins exceptionnels exprimés par les TPE, PME et Entreprises de taille intermédiaire (ETI) africaines, y compris celles des entrepreneurs français en Afrique, appelaient un engagement financier accru et la mise en place d’outils nouveaux et ciblés, précise Grégory Clemente, directeur général de Proparco. Le soutien du gouvernement français et de l’Union européenne nous permet aujourd’hui de déployer un nouveau volet de l’initiative Choose Africa avec un ensemble de solutions adaptées pour répondre aux besoins de la crise. Cette initiative se déploie en partenariat avec les systèmes financiers locaux. »


Lire aussi : le grand entretien sur le détail de cet engagement, donné par Grégory Clemente à Jeune Afrique


Plus de 2 milliards d’euros ont déjà été engagés par le groupe AFD dans le cadre de Choose Africa, soit plus de 16 000 entreprises et des dizaines de milliers d’entrepreneurs soutenus sur l’ensemble du continent. Ces entrepreneurs bénéficient ainsi d’un meilleur accès au crédit ou d’un renforcement de leurs fonds propres. Les financements s’accompagneront d’actions de soutien permettant de renforcer les capacités de près de 2 000 entreprises.

Près de 200 partenaires du groupe AFD sur le continent – incubateurs, fonds d’investissement, banques locales, institutions de microfinance – contribuent aujourd’hui à la réussite de cette initiative.