Madagascar
Dans un contexte d’insécurité alimentaire croissante, le Salon international de l’agriculture (SIA) 2024 met en avant la question cruciale de la fertilité des sols. Engagé dans la mise en oeuvre de la transition écologique et agricole dans le monde entier, le groupe AFD travaille à la préservation et à la restauration des terres, notamment grâce à l’agroécologie. Tour d’horizon.

Face à la croissance démographique, aux pratiques agricoles et à la surexploitation des terres, la moitié des terres cultivables du monde sont en mauvais état, quand elles ne sont pas épuisées. Dans un contexte de tensions internationales depuis la crise du Covid-19, prolongées par le conflit ukrainien, l’insécurité alimentaire progresse. Sur le continent africain, une personne sur cinq souffre désormais de la faim selon le rapport Sofi 2023. Préserver et renforcer la fertilité des sols est donc fondamental pour garantir une production agricole durable. C’est pour répondre à cette urgence et partager son expertise sur ces questions que le groupe AFD investit le Salon international de l’agriculture (SIA) 2024. Mais concrètement, comment se déploie ce savoir-faire à travers le monde ?