• logo linkedin
  • logo email
festival international de la bande dessinée d'Angoulême
À quelques semaines du 47e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, un projet de coopération soutenu par l’AFD devrait permettre à la capitale de la BD d’exporter au Mexique son expertise acquise depuis vingt ans dans le champ des industries culturelles et créatives.

Rendu célèbre par son festival international qui promeut l’art de la bande dessinée (et dont l'AFD est partenaire), le territoire d’Angoulême a su, avec les années, développer un véritable écosystème culturel autour de l’image et de ses applications dans les domaines de l’entertainment : la BD, mais aussi le cinéma d'animation ou le dessin animé. Au-delà de la Cité internationale de la BD et de l’Image, la communauté d’agglomération GrandAngoulême accueille chaque année de nouvelles écoles, entreprises et start-up, notamment dans le champ des nouvelles technologies. Aujourd’hui, plus d'une centaine d'entreprises, 12 écoles spécialisées rassemblant 1300 étudiants et 1200 emplois y sont associés.

Capitalisant sur cette spécialisation territoriale, GrandAngoulême coopère depuis 2012 avec Zapopan, municipalité mexicaine de plus d’un million d’habitants, voisine de Guadalajara dans l'État du Jalisco, pour mettre en œuvre des projets « industries culturelles et créatives » (ICC).


Renforcer le secteur culturel de Zapopan

Si ce partenariat a déjà permis à GrandAngoulême et à la municipalité de Zapopan de faire de leur rayonnement culturel un véritable atout de différenciation, une nouvelle étape a été franchie le 29 novembre 2019 avec la signature par Ahlem Gharbi, responsable du département Partenariats à l’AFD, et Jean-François Dauré, président de la communauté d’agglomération GrandAngoulême, d’une convention de financement Ficol (facilité de financement des collectivités territoriales) afin d’accompagner le lancement de “Confluence créative”.

Financé par l’AFD à hauteur de 715 000 euros, ce projet multi-acteurs permettra d’exporter dans la ville de Zapopan l’ensemble de l’écosystème d’Angoulême.

De la formation des talents au soutien aux jeunes entreprises créatives, en passant par le développement et l’accueil d’une communauté artistique, toute l’expérience acquise par GrandAngoulême depuis vingt ans sera mise à profit afin de consolider le secteur culturel de Zapopan.


Les objectifs du projet 

« La collectivité GrandAngoulême est parvenue à entraîner avec elle, dans ce projet, l’ensemble de ses partenaires, qu’ils soient publics, associatifs ou privés, note Émilien Amblat, chargé de mission Internationalisation des territoires à l’AFD. Chacun d’entre eux trouvera un interlocuteur mexicain sur son domaine de compétences; ce qui va permettre de multiplier et de diversifier les impacts du projet. »


Valoriser l’échelon local

À travers le dispositif Ficol, l’AFD accompagne depuis plusieurs années les collectivités locales des pays en développement sur la base d’un constat simple : les décisions de développement sont d’autant plus opérantes qu’elles sont définies au niveau local.

Mobilisé pour la première fois au Mexique, cet outil permet ainsi de financer directement des projets qui sont initiés, puis mis en œuvre par les collectivités territoriales françaises.

à lire aussi