• logo linkedin
  • logo email

Rémy Rioux, directeur général de l’AFD et Patricia O’Brien, ambassadrice d’Irlande en France, ont signé ce vendredi 22 novembre une convention de délégation de fonds à l’AFD de 8 millions d’euros pour le financement d’un projet de sécurisation hydrique et alimentaire dans le nord de la bande de Gaza. 

Ce projet, d’un montant total de 45 millions d’euros, est ainsi cofinancé par plusieurs dons : de l’AFD (13 millions d’euros), d’Irish Aid (8 millions d’euros) et du Fonds vert pour le climat (24 millions d’euros). 

Il va permettre la construction d’un réseau d’irrigation réutilisant pour un usage agricole des eaux usées traitées et infiltrées dans l’aquifère. À la clé : la dépollution de cet aquifère et un meilleur accès à l’eau potable pour les habitants du nord de la bande de Gaza. 

L’énergie nécessaire au fonctionnement des infrastructures sera en grande partie renouvelable et produite localement. La contribution irlandaise est du reste ciblée sur cette composante du projet qui prévoit l’installation de panneaux photovoltaïques sur une superficie de 8,5 hectares.

Au total, le projet permettra l’irrigation de 1 500 hectares et touchera 4 200 bénéficiaires directs et 200 000 indirects. 
 
Cette délégation de fonds bilatérale repose sur le principe de la reconnaissance des procédures de l’AFD par Irish Aid. Les deux agences entendent faire de cette première opération conjointe le début d’une coopération fructueuse et de nouveaux cofinancements.

à lire aussi