• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Améliorer la santé de la population nigérienne
Ce projet, qui répond à l’engagement fort et renouvelé du gouvernement nigérien en faveur d’une approche sectorielle en santé, a permis, non seulement une harmonisation et une meilleure prévisibilité de l’aide, mais aussi une amélioration des indicateurs de santé maternelle et infantile.
Contexte

En dépit d’une amélioration notable de la mortalité infanto-juvénile, la situation sanitaire du Niger demeure préoccupante, avec des taux de malnutrition et de mortalité maternelle très élevés. L’accessibilité physique limitée aux structures sanitaires, la forte disparité de l’offre entre zones urbaines et rurales, les difficultés d’approvisionnement en médicaments, la pénurie de ressources humaines qualifiées et leur déploiement inégal sur le territoire fragilisent fortement l’offre de soins, et constituent les principaux obstacles rencontrés par les populations dans l’accès aux services de santé. A celles-ci s’ajoutent les barrières financières qui limitent considérablement l’accès du plus grand nombre aux services de santé de base.

La qualité de la programmation stratégique du ministère de la Santé publique et des régions est encore insuffisante, et la mise en œuvre des réformes prioritaires du Plan de Développement Sanitaire (PDS) stagne du fait du manque de ressources budgétaires adéquates : malgré une évolution significative des dépenses de santé, la part de budget de l'État se situe à 6,7 % du PIB.

Descriptif

Le projet contribuera à l’amélioration de l’état de santé de la population et notamment des femmes et des enfants et à la maîtrise de la croissance démographique.

Il appuiera  la mise en œuvre du PDS et permettra d'améliorer les indicateurs de santé :

  • Baisse de la mortalité infanto-juvénile.
  • Diminution du taux de malnutrition.
  • Meilleure utilisation des services.
  • Hausse des indicateurs de la santé de la reproduction, notamment la prévalence contraceptive.

Le projet financera les activités correspondant aux priorités sectorielles définies par les autorités nigériennes en privilégiant les interventions ayant un impact sur l’amélioration de la santé maternelle et infantile, notamment la nutrition et le planning familial, et l’amélioration de la qualité des soins. Par ailleurs, les ressources allouées permettront d’appuyer le ministère de la Santé publique pour la préparation, l’élaboration et la mise en œuvre du prochain PDS 2016-2020.

Impacts
  • Amélioration de l’état de santé de la population et en particulier des femmes.
  • Renforcement des capacités de planification, opérationnelle et de gestion du système de santé.
  • Rééquilibrage des financements en faveur du niveau régional.  
28/04/2015
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Secteurs
Niamey
Localisation
Outils de financement
13 000 000
EUR
Montant du financement
La République du Niger
Bénéficiaires