• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique
L'offre de soins de base est très limitée à Madagascar. Pour améliorer la situation, l'AFD soutient le renforcement des capacités d'approvisionnement et de stockage de la centrale d'achat de médicaments du pays.
Contexte

Après des années de grave crise politique et un retour a la stabilité en 2014, le niveau de pauvreté reste extrêmement élevé dans le pays. Dans le secteur de la santé, les améliorations des indicateurs tardent à se concrétiser. La disponibilité des médicaments dans les centres de santé n'est pas effective et la consommation annuelle en médicaments essentiels est en dessous des normes internationales (0,28 euro/habitant au lieu de 1 euro). La priorité est de renforcer l’accès des populations vulnérables aux services sociaux de base.

La distribution de médicaments essentiels doit notamment être élargie, en particulier dans les zones isolées. Au cœur de ces enjeux se trouve la Centrale d’achat de médicaments de Madagascar, la Salama. Cette association créée en 1996 rassemble des responsables du ministère malgache de la Santé publique, des représentants de la société civile et des partenaires techniques et financiers. Elle importe des médicaments génériques et les revend aux établissements de santé publics et associatifs du pays. Le gouvernement malgache souhaite développer ses activités.

Descriptif

Depuis 2012, l’Union européenne soutient le renforcement de la Salama dans le cadre du programme d’appui au secteurs sociaux de base (PASSOBA). Elle a confié la mise en œuvre de ce projet à l’AFD qui avait déjà contribué au développement de la Salama dès 2009, et continue à le faire en parallèle, notamment au travers d’un programme visant à améliorer la santé maternelle et infantile (PASMI).

Ces fonds doivent permettre de remplir deux objectifs :

  • Augmenter le stock de sécurité de la Salama pour pouvoir approvisionner les établissements de santé malgaches en médicaments essentiels et autres intrants de santé sans risques de rupture.
  • Acquérir un terrain et construire un hangar de stockage pour réduire les charges de la Salama, notamment en termes de loyers, et anticiper la hausse à venir de ses activités d’approvisionnement.
Impacts
  • Croissance de 20 % des activités d’approvisionnement de la Salama.
  • Sécurisation des stocks de médicaments de l’association.
  • Meilleure distribution des médicaments sur l’ensemble du territoire.
  • Amélioration de la santé de la population malgache, notamment dans les zones enclavées.
16/09/2015
Date de début du projet
30/06/2018
Date de fin du projet
2 ans
Durée du financement
Secteurs
Madagascar
Localisation
4 600 000
EUR
Montant du financement
Population de Madagascar
Bénéficiaires