• logo linkedin
  • logo email
image générique
Ce projet est un programme d’amélioration des services d’eau et d’assainissement dans quatre gouvernorats de Haute-Égypte. Composé de plusieurs projets, il est la reproduction d’un programme similaire en cours d’exécution dans le Delta du Nil.
Contexte

Le gouvernement égyptien a réalisé des progrès importants en matière de desserte en eau potable. Cependant, l’accès à l’assainissement n’a pas  autant progressé. En 2012, seules 20% des eaux usées rurales étaient traitées. Cette situation est particulièrement marquée en Haute-Égypte, l’une des régions les plus pauvres du pays. La pollution du Nil et du système de canaux d’irrigation par les eaux usées s’en ressent et a des conséquences graves. Elle menace l’agriculture et la production d’eau potable, et constitue un danger pour la santé de la population avoisinante. Dans le cadre d’une approche programme, la liste de projets retenus évoluera pour s’adapter aux priorités et aux capacités réelles de mise en œuvre des quatre sociétés d’eau et d’assainissement concernées.

Descriptif

Le Projet vise à l’amélioration globale du service de l'eau et de l'assainissement en Haute-Égypte, pour réduire la pollution des eaux de surface et les risques sanitaires. Les objectifs spécifiques sont :

  • L’amélioration en quantité et en qualité du service de l'eau et de l'assainissement dans les gouvernorats de Kena, Sohag, Assiout et Minya en Haute-Égypte, grâce à un programme d’investissement sectoriel centré sur les besoins les plus urgents.
  • La consolidation de la réforme du secteur, en renforçant les capacités de programmation et de pilotage stratégique de la Holding des eaux, la maîtrise d’ouvrage.
  • Le renforcement des capacités des sociétés à planifier et réaliser leur programme d'investissement et à améliorer leurs performances techniques et financières, pour recouvrer leurs frais d’exploitation et de maintenance.
Impacts
  • Améliorer la performance des services d’eau et d’assainissement existants grâce à des mesures de réhabilitation (recherche de fuites…).
  • Construire de nouvelles infrastructures dans le domaine de l’assainissement (projets de raccordement au réseau d‘égouts, construction de nouvelles stations d’épuration).
  • Aider les sociétés d’eau et d’assainissement concernées à améliorer leur taux de recouvrement des coûts et leur taux de collecte des factures, grâce à un effet incitatif (le déblocage des fonds pour la construction de nouvelles infrastructures est en effet conditionné par l’atteinte d’objectifs de performance financière).
09/10/2012
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
7 ans
Durée du financement
Haute Egypte
Localisation
Outils de financement
57 000 000
EUR
Montant du financement
Etat égyptien
Bénéficiaires
la Banque européenne d’investissement (BEI)
le Secrétariat d’État suisse à l’économie (SECO).
l’Union européenne (UE)
KfW (banque publique allemande)
Cofinanceurs