• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
logements sociaux, paysage urbain, villes durables, Johannesburg, Afrique du Sud
Afin de soutenir la politique de logement du gouvernement sud-africain et de permettre aux habitants d'accéder plus facilement au logement, l'AFD appuie la National Housing Finance Corporation (NHFC) à travers une ligne de crédit.
Contexte

Entre 1994 et 2007, le gouvernement sud-africain a construit environ 2,3 millions de logements aidés, permettant à 9 millions de personnes d’accéder à un habitat décent. Au 31 mars 2007, 1,9 million de familles modestes avaient bénéficié d’une subvention du gouvernement sud-africain, dans le cadre de l’un de ses dispositifs de logement aidé, pour améliorer leurs conditions de logement.

Cependant, selon le dernier rapport d’activité du ministère du Logement, le nombre de familles en attente d’une solution de logement convenable s’élèverait désormais à 2,2 millions (début 2007).

Depuis septembre 2004, le gouvernement prône la diversification des outils de production de logement, notamment par le développement des solutions locatives. Dans un contexte d’urgence, il s’est fixé d’importants objectifs de production en 2011 : 80 000 unités de logement locatif social doivent être livrées en 4 ans, dont 24 000 par des social housing institutions et 25 000 par le secteur privé.

Descriptif
  • Apporter un soutien financier à NHFC, via une ligne de crédit concessionnel de 20 millions d'euros ;
  • Contribuer au développement d’une politique publique ciblée sur l’offre de logements locatifs aidés ;
  • Promouvoir le financement de projets immobiliers à forte valeur ajoutée urbaine et sociale : logement locatif social en milieu urbain, à proximité des bassins d’emplois et / ou de transports, en mixité sociale et fonctionnelle.
Impacts

Ce projet  a permis la réhabilitation de 34 bâtiments dans le centre de Johannesburg (Central Business District ou « CBD ») et la création de 1771 logements sociaux (tous aujourd’hui occupés) pour 6 728 personnes. Les ménages bénéficiaires ont des revenus compris entre 7500 et 15 000 ZAR (576 et 1150 euros). En outre, 32 entreprises (1 intermédiaire financier et 31 bailleurs privés) ont bénéficié du financement.   

Les centres des grandes métropoles sud-africaines, tel que Johannesburg, ont connu ces dernières années une période de désinvestissement et de dégradation. La mise en œuvre de politiques de rénovation d’immeubles et quartiers permet d’attirer à nouveau des habitants, touristes, entreprises et investisseurs pour une revitalisation de l’espace urbain.

Le projet a favorisé l’intégration sociale et économique des familles logées, qui ont pu s’établir à proximité des bassins d’emploi et accéder à un réseau de transport de proximité. Ils ont une forte densité urbaine permettant de réduire la demande de mobilité urbaine, de lutter contre l’étalement urbain et de minimiser les coûts en infrastructure, tant en investissement qu’en exploitation.

01/01/2008
Date de début du projet
29/02/2012
Date de fin du projet
Afrique du Sud
Localisation
Outils de financement
20 000 000
EUR
Montant du financement
Achevé
Statut
NHFC
Bénéficiaires