• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Le café est le premier produit agricole d'exportation au Laos. Depuis 1998, l'AFD accompagne les petits producteurs notamment sur le plateau des Bolovens et est sollicité par le Ministère de l'Agriculture et de la Forêt pour étendre sa zone d'intervention au Nord Laos.
Contexte

Le café a été introduit dans les années 1920 du temps du protectorat français. Il s'est dans un premier temps principalement développé sur le plateau des Bolovens qui bénéficie de conditions favorables. Aujourd’hui, les plantations s’étendent rapidement dans le nord, sous l’impulsion d’investissements privés et en réponse à une forte demande chinoise. La stratégie Nationale café adoptée par le gouvernement lao en 2014 promeut une production de qualité et respectueuse de l’environnement, et réalisée principalement par des petits producteurs, de préférence. L’AFD est impliquée sur le secteur café depuis 1998, de l’appui technique pour l’amélioration de la production et de la transformation, jusqu’à l’intégration de la dimension d’aide à la structuration institutionnelle de la filière (avec par exemple la mise en place de la coopérative des producteurs de café du plateau des Bolovens).

Descriptif

L’objectif du projet est de renforcer la filière café, notamment au nord, pour accompagner sa progression vers un café de qualité reconnue. Il se divise en trois composantes :

  • Renforcer le cadre de gouvernance de la filière et aider la mise en œuvre de la stratégie nationale café ;
  • Appuyer à l’émergence d’une filière café de qualité dans le nord du pays ;
  • Soutenir la gouvernance de la coopérative du plateau des Bolovens pour consolider sa présence sur les marchés nationaux et internationaux.

Plusieurs projets se sont succédé sur le secteur café, permettant d’assurer la pérennité des ressources humaines et des infrastructures mises en place.

Impacts
  • Effets économiques et sociaux : le café est une culture bien adaptée aux conditions écologiques et climatiques du Laos et accessible à des petits producteurs. Il peut ainsi contribuer à lutter contre la pauvreté dans les régions montagneuses du Nord Laos d’autant plus que l’on peut rentrer dans des schémas de commerce équitable sur des produits de qualité à haute valeur ajoutée.
  • Effets institutionnels : la structuration d’une organisation de l’ensemble de la filière au niveau national permet d’assurer une meilleure implication de l’ensemble des acteurs pour valoriser au mieux le produit et stabiliser les marchés d’exportation. Au niveau local, les groupes de producteurs peuvent évoluer vers le statut de coopérative comme le montre l’exemple du plateau des Bolovens.
  • Effets environnementaux : la café est une culture pérenne qui si elle est bien conduite avec des pratiques agroécologiques, permet de limiter les processus d’érosion sur les sols de pente où elle se développe au Laos. Conduite sous ombrage, elle se rapproche de la couverture forestières préexistante.
01/06/2016
Date de début du projet
30/06/2020
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Provinces du Nord
Localisation
Outils de financement
1 500 000
EUR
Montant du financement
Ministère de l'Agriculture et de la Forêt
Bénéficiaires