• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
formation professionnelle, jeunes, Tchad
Ce projet a pour ambition de dynamiser le fonctionnement du Fonds national d’appui à la formation professionnelle afin de renforcer à rendre la main d'oeuvre plus adaptée à l'économie tchadienne.
Contexte

Au Tchad, le développement d’activités génératrices de revenus et d’emplois et le renforcement de la compétitivité de l’économie constituent des enjeux majeurs. La population active est estimée à 5 millions de personnes. Le secteur formel n’absorbe que 7 % de la population active, dont près de la moitié relève de la fonction publique. Cette main-d’œuvre est majoritairement non qualifiée et se forme sur le tas. Les entreprises peinent à trouver la main d’œuvre qualifiée dont elles ont besoin, envoient à l’étranger les agents recrutés afin de compléter leur formation, ou ont recours à de la main d’œuvre étrangère. 

Selon les estimations, le taux de chômage se situerait à 34 % en milieu urbain Le doublement de la population dans les 20 prochaines années et l’arrivée massive de jeunes sur le marché du travail rendront nécessaire la création de plusieurs centaines de milliers de nouveaux emplois d’ici 2020. 

Les enjeux d’une meilleure adéquation formation-emploi sont donc immenses dans un pays où les jeunes représentent une forte proportion de la population, où le chômage des jeunes accentue les mécontentements et les tensions sociales, où l’étroitesse du secteur moderne productif et marchand de l’économie ne permet pas d’offrir des emplois en nombre suffisant.

Descriptif

Le projet, mise en œuvre par le Fonds d’appui à la formation professionnelle (FONAP) vise à renforcer le dispositif de financement de la formation professionnelle continue et par apprentissage, de manière à offrir des formations plus efficaces et plus diversifiées, répondant aux besoins de qualifications des entreprises, en ciblant les secteurs prioritaires du BTP, de l’élevage et de l’artisanat.

Il veillera à développer :
 

  • le renforcement des capacités des organisations professionnelles (demande de formation) ; 
  • la création d’unités d’appui à la formation au sein des OP, ayant pour mission d’appuyer les entreprises membres sur les sujets de formation et d’emploi ;
  • la mise en place de programmes pilotes de formation basés sur les besoins effectifs identifiés par les UAF, en associant le FONAP et les centres de formation ;
  • l’amélioration de la gouvernance des centres de formation professionnelle (offre de formation) ;
  • le renforcement institutionnel du FONAP (financement), en ciblant le recouvrement de la taxe de formation professionnelle et d’apprentissage (TAFP), et le développement de nouvelles capacités de formation plus pertinentes.
Impacts
  • 7 000 personnes ayant bénéficié de programmes pilotes en formation continue, dont 43 % de femmes
  • 8 centres de formation partenaires appuyés
  • 4 unités d’appui à la formation professionnelle, mises en place au sein de 4 organisations professionnelles (élevage, bâtiment, artisanat, patronat)
01/03/2016
Date de début du projet
01/03/2020
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Secteurs
N’Djamena
Localisation
Outils de financement
7 000 000
EUR
Montant du financement
FONAP
Bénéficiaires