L’AFD accompagne les politiques de mobilité urbaine au Brésil, en ciblant prioritairement les États de São Paulo et de Rio de Janeiro. La coopération, mise en œuvre avec le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF), porte principalement sur la gouvernance et l’intégration urbaine des projets de transport en commun
Contexte

São Paulo et Rio de Janeiro constituent les deux régions métropolitaines les plus importantes du Brésil, aussi bien en termes de taille et de population qu’en raison de leur poids économique. L’expansion urbaine très rapide de ces deux agglomérations représente un défi pour les réseaux de transport, qui atteignent les limites de leurs capacités. La subvention du Fonds d’expertise technique et d’échange d’expériences (FEXTE), sur laquelle est mise en œuvre cette coopération technique, répond à une demande des autorités des deux États pour le renforcement de leurs politiques de transport et de mobilité urbaine. Elle s’inscrit dans le prolongement de deux prêts déjà accordés par l’AFD : à l’État de São Paulo, pour le financement de la nouvelle ligne de train métropolitain 13-Jade, et à l’État de Rio de Janeiro, pour le soutien budgétaire à sa politique de mobilité urbaine. La finalité de ce programme de coopération est d’accompagner les deux États dans leur démarche d’amélioration de la gouvernance du secteur des transports métropolitains, tant sur les plans organisationnel qu’opérationnel. Pour ce faire, deux conventions tripartites de coopération ont été signées en avril 2015, associant le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), l’AFD et respectivement les États de São Paulo et de Rio de Janeiro.

Descriptif

À l’invitation du STIF, une délégation des sociétés gestionnaires des transports urbains de l’État de São Paulo s’ est rendue à Paris en juin 2016. L’expérience française a ainsi pu être mise à profit pour mieux identifier les études nécessaires à la mise en place d’une autorité régulatrice des transports en commun dans la métropole brésilienne. Un autre thème est l’extension du réseau de transports de masse, à travers la création de lignes de tramway. Par ailleurs, une étude visant la rénovation d’une ligne de train de marchandises en axe de transport collectif, au nord de l’agglomération de Rio, est réalisée par le bureau d’études français Systra et sa filiale locale Tectran, associés à l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR). L’aspect intégré de la démarche, associant transport et aménagement urbain le long d’un grand axe, a vocation à servir de modèle pour d’autres projets. Deux nouvelles structures seront associées à la coopération à partir de 2017 : l’association CODATU (Coopération pour le Développement et l'Amélioration des Transport Urbains et Périurbains) placera un expert français à São Paulo, aux côtés de l’État, et le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) s’associera au STIF dans la coopération.

Impacts

Favoriser une coopération institutionnelle bilatérale établie dans la durée, en France et au Brésil, entre des collectivités territoriales et/ou des agences publiques des deux pays. Promotion du savoir-faire et de l’expertise des entreprises françaises déjà actives ou souhaitant intervenir au Brésil dans le secteur des transports. Mise en place d’un accompagnement opérationnel pour les projets de VLT-tramway, une technologie où les bureaux d’études français sont reconnus pour leur performance.

3 ans
Durée du financement
Rio de Janeiro et São Paulo
Localisation
Outils de financement
0
EUR soit
1 300 000
Euros
montant du programme
État de São Paulo
État de Rio de Janeiro
Bénéficiaires