• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Appuyer les politiques de mobilité urbaine des États de Rio de Janeiro et de São Paulo - Image -
L’AFD accompagne les politiques de mobilité urbaine au Brésil, en ciblant prioritairement les États de São Paulo et de Rio de Janeiro. La coopération, mise en œuvre avec le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF), porte principalement sur la gouvernance et l’intégration urbaine des projets de transport en commun.
Contexte

São Paulo et Rio de Janeiro constituent les deux régions métropolitaines les plus importantes du Brésil. L’expansion urbaine très rapide de ces deux agglomérations représente un défi pour les réseaux de transport, qui atteignent les limites de leurs capacités. La subvention du Fonds d’expertise technique et d’échange d’expériences (FEXTE), sur laquelle est mise en œuvre cette coopération technique, répond à une demande des autorités des deux États pour le renforcement de leurs politiques de transport et de mobilité urbaine. Elle s’inscrit dans le prolongement de deux prêts déjà accordés par l’AFD. 

La finalité de ce programme de coopération est d’accompagner les deux États dans leur démarche d’amélioration de la gouvernance du secteur des transports métropolitains, tant sur les plans organisationnel qu’opérationnel. Pour ce faire, deux conventions tripartites de coopération ont été signées en avril 2015, associant le Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), l’AFD et respectivement les États de São Paulo et de Rio de Janeiro.

Descriptif

En juin 2016, une délégation de l’État de São Paulo s’est rendue à Paris pour mieux connaître l’expérience française en matière de mobilité urbaine et approfondir les thématiques de la coopération : implantation du tramway, politique tarifaire et recettes non tarifaires, création d’une agence régulatrice des transports publics métropolitains. 

À Rio de Janeiro, une étude pour le renouvellement d’une ligne de fret au nord de la région métropolitaine a été réalisée par le consultant français Systra, sa filiale locale Tectran et l’Atelier parisien d’Urbanisme (APUR).

Depuis mars 2017, la CODATU (Coopération pour le Développement et l’amélioration des Transports Urbains et Périurbains) et le CEREMA (Centre d'études et d'expertise pour les risques, la mobilité, l'environnement et l'aménagement) ont intégré ce programme de coopération. La CODATU a déjà organisé six workshops thématiques et un voyage d’étude en France. Une étude menée le consortium Egis-AREP pour la rénovation des gares Palmeiras-Barra Funda (São Paulo) et Central do Brasil (Rio de Janeiro) et de leurs alentours est en cours à Niterói. 

Impacts
  • Favoriser une coopération institutionnelle bilatérale, en France et au Brésil, entre des collectivités territoriales et/ou des agences publiques des deux pays.
  • Promotion du savoir-faire et de l’expertise des entreprises françaises déjà actives ou souhaitant intervenir au Brésil dans le secteur des transports.
  • Accompagnement opérationnel pour les projets de VLT-tramway, une technologie où les bureaux d’études français sont reconnus pour leur performance.
10/09/2014
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Rio de Janeiro et São Paulo
Localisation
Outils de financement
1 300 000
EUR
Montant du financement
En cours
Statut
État de São Paulo
État de Rio de Janeiro
Bénéficiaires