ARCEFA – Projet d’appui au réseau des centres d’éducation, de formation et d’apprentissage

  • logo linkedin
  • logo email
ARCEFA – Projet d’appui au réseau des centres d’éducation, de formation et d’apprentissage (CEFA)
L’AFD accompagne la République du Congo dans sa politique de renforcement de la formation professionnelle pour répondre aux besoins en compétences des entreprises et assurer l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans une économie qui tend à se diversifier.
Contexte

Avec une économie principalement axée sur l’industrie pétrolière, représentant environ 60 % du PIB, la République du Congo est confrontée à une crise économique et financière depuis 2014. Le pays s’est doté d’une politique de diversification et d’industrialisation de son économie, que le ministère de l’Enseignement technique, professionnel, de la Formation qualifiante et de l’Emploi (METPFQE) accompagne par un plan de développement de formation pour préparer les compétences de demain, accompagner les entreprises dans leur recherche de compétitivité et favoriser l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Afin d’accompagner la qualification des ressources humaines nécessaires aux besoins de l’économie, l’AFD a financé le projet d’appui à la refondation du système d’éducation et de formation (PARSEF), qui a permis la construction de deux centres d’enseignement et de formation par apprentissage (CEFA). 

Descriptif

L’AFD poursuit son appui à la formation pour permettre aux jeunes Congolais de disposer des compétences demandées par les entreprises. Dans la continuité du PARSEF, le projet se décline en trois composantes pour :

  • améliorer les capacités et les conditions d’enseignements des cinq CEFA sous tutelle du METPFQE en dynamisant les filières de formation existantes et en en créant de nouvelles en lien avec les besoins des milieux professionnels
  • renforcer le réseau des CEFA et l’amélioration de leur cadre institutionnel et financier, en partenariat avec les milieux professionnels
  • construire un nouveau CEFA sur les métiers ruraux dans la localité de Boko.
Impacts
  • Un nouveau centre construit offrant une formation basée sur les besoins de la région de Boko
  • Le projet contribue à rénover cinq centres de formation permettant la qualification de près de 1000 jeunes par an sur les métiers ruraux, du bâtiment, de l’industrie, des services, permettant d’assurer leur insertion socioprofessionnelle et, à terme, leur autonomisation économique
  • Le projet accompagne la croissance économique du Congo en apportant les compétences nécessaires, aujourd’hui manquantes, aux entreprises
01/10/2019
Date de début du projet
Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Boko
Localisation
8 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère de l’Enseignement technique, professionnel, de la Formation qualifiante et de l’Emploi
Bénéficiaires