Après avoir mené, en 2008, une évaluation des lignes de crédit octroyées à la Tunisie et au Maroc pour le financement de la formation professionnelle, l’AFD se propose, à travers le présent document, de capitaliser sur l’expérience de ces deux pays, afin d‘identifier des pistes pour la conduite des futurs projets de formation professionnelle, et de définir la façon dont l’agence pourrait adapter en conséquence ses modalités d‘intervention dans le secteur.

Les caractéristiques de base des dispositifs de formation professionnelle de la Tunisie et du Maroc sont tout d‘abord rappelées, ainsi que les problématiques et les enjeux posés. Une synthèse des deux évaluations déjà menées est ensuite proposée suivie d‘une série de recommandations portant sur l’orientation que pourrait prendre l’AFD dans ce domaine.

Les principaux enseignements de l’évaluation des deux lignes de crédit ont fait ressortir l’apport positif en matière d‘implication des professionnels dans la phase amont de l’identification des besoins en formation, tout en signalant que cette approche risquait de ne pas être durable, compte tenu du manque de structuration des organisations professionnelles, du rôle encore dominant de l’administration, et du faible pouvoir décisionnel des professionnels dans le processus.

Les recommandations que l’AFD pourrait approfondir lors de la mise en place de nouveaux financements de la formation professionnelle (FP) ont porté sur huit axes, présentés comme des orientations générales pouvant être retenues en réponse aux problématiques posées. Des actions ont été par la suite proposées pour chacun de ces axes.
pdf : 399.3 Ko
pays / région : Afrique Maroc Tunisie
auteur(s) :
Ali CHELBI
Yves FICATIER
collection :
Évaluations ex-post
issn :
1958-590X
pages :
42
numéro :
33
disponible aussi en : fr