• logo linkedin
  • logo email
Seulement 25 % des foyers cambodgiens ont accès au réseau d’électricité. Le secteur privé contribue à hauteur de 90 % de l’électricité fournie aux foyers. Malgré les réalisations permises par les initiatives du gouvernement et des bailleurs internationaux, la demande d’accès à l’électricité reste encore très insatisfaite dans le pays.
Contexte

Les services de microfinance (IMF) cambodgienne se sont fortement développés dans le pays grâce à une régulation favorable, à la croissance économique soutenue ainsi qu’en raison d’une faible présence du secteur bancaire traditionnel dans le pays. La microfinance offre ainsi, avec sa très large couverture géographique, notamment en zone rurale, des opportunités remarquables pour la diffusion des sources d’énergie renouvelables et l’amélioration des conditions de vie des foyers en milieu rural.

Descriptif

Le projet mis en place aura donc pour principaux buts de :

  • Soutenir les investissements solaires via la microfinance ;
  • Favoriser l’émergence d’une offre durable de qualité, pour renforcer l’accès aux services d’électricité de base en zones rurales.

Environ 25 000 foyers ruraux situés dans les zones non desservies par le réseau national d’électricité au Cambodge bénéficieront de ces services. Le projet ne sera cependant pas limité à ces zones, mais pourra se déployer dans tous les districts où les IMFs et les fournisseurs d’équipements solaires souhaitent développer leur offre, en conformité avec l’approche de marché privilégiée.

Impacts

Les principaux objectifs sont les suivants : 

  • Améliorer les conditions de vie de 25 000 foyers en milieu rural par l’accroissement de leur fourniture énergétique en leur facilitant l’accès à une électricité à un prix plus abordable ;
  • Favoriser le développement des énergies renouvelables au Cambodge en soutenant le développement des sources d’énergie solaire et la structuration d’une chaîne de valeur durable en matière solaire dans le pays ;
  • Développer des sources d’énergie solaire et la structuration d’une chaîne de valeur durable en matière solaire dans le pays ;
  • Accompagner les IMFs dans la diversification de leurs produits financiers en les encourageant à proposer des crédits « verts ».
31/10/2014
Date de début du projet
30/10/2019
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Outils de financement
6 000 000
USD
Montant du financement
Achevé
État
KREDIT
LOLC
VISION FUND
Bénéficiaires
l'Union européenne
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.