• logo linkedin
  • logo email
Le gouvernement ouzbek mise sur le secteur agricole, plus important pourvoyeur d’emplois du pays, pour développer son économie
Répondant à la demande du gouvernement ouzbek de développement du secteur de l’élevage, le projet vise à financer les acteurs des filières agricoles grâce à une sélection d’instruments encourageant les investissements à bénéfice climat et l’inclusion des petits agriculteurs, avec une attention particulière pour les femmes et les jeunes.
Contexte

Le gouvernement mise sur le secteur agricole, plus important pourvoyeur d’emplois du pays, pour développer son économie. Depuis 2017, il met en oeuvre des projets de développement de l’élevage financés par des institutions financières internationales.

Dans ce contexte, la Stratégie Nationale Agro-alimentaire 2019-2030 a pour objectif de « diversifier la production, d’améliorer l’utilisation des terres et de l’eau, de créer un environnement favorable à l’agroalimentaire et des chaînes à haute valeur ajoutée, de soutenir le développement de relations de coopération », avec « la promotion de pratiques sans danger pour l’environnement et le climat ».

Les éleveurs ont une place particulière dans le paysage agricole car les petites exploitations familiales, appelées « dehkan », concentrent plus de 80 % de l’élevage sur leurs parcelles. Cependant, en raison de la faible taille des exploitations et d’une collecte de produits coûteuse, le niveau de pauvreté reste élevé.

Descriptif

Le projet se structure autour de trois composantes :

  1. Le financement des investissements pour les entreprises agricoles et agroindustrielles du secteur de l’élevage visant à renforcer la capacité du secteur financier à fournir des financements bénéfiques pour le climat, à soutenir la création d’arrangements contractuels pour l’inclusion des producteurs les plus vulnérables dans la chaîne de valeur et à développer l’amont et l’aval des filières d’élevage pour améliorer l’efficience carbone des produits finis.
  2. Le renforcement des capacités d’accès au crédit des acteurs du secteur de l’élevage afin de soutenir la production, la productivité et la structuration de la chaîne de valeur du secteur, de manière inclusive et efficace.
  3. Le renforcement institutionnel des politiques publiques permettant une meilleure prise en compte des agriculteurs et de leurs besoins à travers leur participation au développement d’outils de conseil.
Impacts

Le projet participera au changement structurel de l’économie agricole en proposant un modèle de développement de l’élevage basé sur le potentiel de croissance des petits producteurs, plus flexibles et aptes à adopter des pratiques résilientes face au changement climatique.

Grâce au renforcement de sa filière de gestion des déchets, la ville Samarcande aura vocation à jouer un rôle de « modèle » pour d’autres municipalités du pays.

01/01/2021
Date de début du projet
3 ans
Durée du financement
Ouzbékistan
Localisation
Outils de financement
100 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
République d’Ouzbékistan
Bénéficiaires
UE
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.