• logo linkedin
  • logo email
Laos agriculture
Le projet contribue à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations les plus vulnérables et à promouvoir une agriculture durable. L’AFD, en inscrivant ce projet dans la stratégie nationale de nutrition 2025, soutient ainsi les efforts du gouvernement lao pour sortir de la catégorie des pays les moins avancés et améliorer durablement la qualité de vie des habitants.
Contexte

Malgré une réduction de la pauvreté ces dernières années, le Laos reste confronté à des taux d’insécurité alimentaire et de malnutrition élevés. En 2016, 33 % des enfants de moins de 5 ans étaient encore en retard de croissance, ce taux pouvant atteindre 60 % dans certaines provinces du Nord où l’économie est essentiellement basée sur l’agriculture de subsistance avec de fortes contraintes liées à l’enclavement.

Cette situation préoccupante est notamment due à de faibles revenus et à un manque de diversité alimentaire. Afin d’y remédier, le gouvernement a signé fin 2016 un partenariat avec l’Union européenne destiné à renforcer la gouvernance du secteur et à déployer des activités ciblant les femmes et les enfants, notamment par la promotion d’une agriculture « sensible aux enjeux nutritionnels ».

Descriptif

Ciblant 4 provinces du Nord et presque 400 villages, ce projet contribue à la fois au renforcement de capacités du ministère lao de l’Agriculture et des Forêts et des autorités locales décentralisées et à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans agricoles sensibles aux enjeux nutritionnels par et pour les villageois.

Le projet appuiera principalement la production d’aliments à valeur nutritionnelle élevée et la diversification alimentaire, ainsi que la transformation et la préservation des aliments. En parallèle et sur les mêmes zones d’intervention, un consortium d’ONG déploie un projet dédié à la santé et à la nutrition, afin de renforcer l’impact sur la malnutrition et l’insécurité alimentaire.

Impacts

Au-delà de l’amélioration de la situation nutritionnelle et de l’adoption de pratiques agricoles plus durables, le projet vise à augmenter les revenus des ménages et à réduire les inégalités par l’augmentation de la production agricole et la vente de produits transformés.

D’un point de vue social, le projet porte une attention particulière à la réduction des inégalités hommes-femmes, notamment en allégeant la charge de travail des femmes et en renforçant leur implication dans les instances de décisions.

01/05/2018
Date de début du projet
01/05/2022
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Luang Prabang, Luang Namtha, Phongsaly et Houaphan
Localisation
5 716 987
EUR
Montant du financement
En cours
État
République démocratique populaire lao – ministère de l’Agriculture et de la Forêt
Bénéficiaires
Union européenne
Cofinanceurs

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !