• logo linkedin
  • logo email
Réduire les inégalités en Indonésie à travers le développement d'aires marines protégées, Extension de la Facilité de recherche sur les inégalités UE-AFD
L’augmentation des inégalités, le changement climatique et la détérioration des écosystèmes marins sont autant de défis pour l’Indonésie qui connaît pourtant une croissance positive depuis son intégration à la mondialisation. Pour répondre à ces enjeux multiples, l’extension de la Facilité de recherche sur les inégalités appuiera le gouvernement indonésien dans sa politique de développement d’aires marines protégées et dans l’analyse des impacts sociaux de cette politique.
Contexte

L’Indonésie a su profiter de son intégration à la mondialisation, la valeur de l'indice de développement humain (IDH) ayant augmenté de manière significative et le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ayant largement diminué. Cependant, sa croissance économique n’a pas été inclusive, en témoigne l’augmentation rapide des inégalités de richesse dans le pays. Avec un coefficient de Gini de 0,38 en 2019, l’Indonésie présente ainsi des niveaux d’inégalités plus importants que d’autres pays d’Asie du Sud-Est appartenant au même groupe de revenus. 

En tant que pays archipélagique, l'Indonésie dépend largement du secteur de la pêche et de la qualité de son écosystème marin. Ce dernier est toutefois gravement menacé par le changement climatique qui entraîne la détérioration de l’écologie côtière du pays, des moyens de subsistance et de la sécurité alimentaire d’une partie de la population indonésienne. Le changement des modèles météorologiques et le réchauffement des océans devraient en effet conduire à une diminution de 20 % de la production de la pêche marine en Indonésie d'ici 2055, ce qui aura des conséquences socioéconomiques majeures pour une grande part de la population. Au-delà du changement climatique, d’autres facteurs menacent également les écosystèmes marins et l'exploitation des ressources : la surpêche, la pollution marine, la destruction de l'habitat, etc.

Pour répondre à cet enjeu, l’Indonésie a introduit un plan de développement d'Aires Marines Protégées (AMP) dans le but de favoriser la conservation des écosystèmes marins en restreignant toute activité humaine dans les zones désignées. Ce plan établi sur la période 2020-2024 s’inscrit dans le 6e programme de développement du pays et présente des avantages tant pour la durabilité environnementale que pour la réduction des inégalités. 


Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension de la Facilité de recherche sur les inégalités. Coordonnée par l’AFD et financée par la Commission européenne, l’extension contribuera à l’élaboration de politiques publiques visant la réduction des inégalités dans quatre pays : Afrique du Sud, Mexique, Colombie et Indonésie sur la période 2021-2025.


Objectifs

Les recherches préalables et les ateliers menés en partenariat avec les centres de recherche locaux et l’agence de l’AFD et de l’Union européenne en Indonésie ont effectivement démontré l’intérêt des aires marines protégées dans la réduction des inégalités économiques, d’accès, de genre et de santé. Des études et des consultations supplémentaires auront lieu dans les prochains mois, ce qui permettra d’alimenter le dialogue politique avec le gouvernement indonésien. Ces travaux de recherche permettront à terme la mise en œuvre d’un programme de soutien au développement d'aires marines protégées dans le cadre l’extension de la Facilité de recherche sur les inégalités.

Méthode
Résultats
Enseignements
19/11/2020
Date de début du projet
31/12/2025
Date de fin du projet
5 ans
Durée du programme
Indonésie
Localisation
En cours
État

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.