• logo linkedin
  • logo email
Programme phare de l’Initiative Minka Moyen-Orient, le programme Shabake mis en œuvre par Expertise France vise à renforcer les capacités d’ONG libanaises, acteurs incontournables de la prévention et de la réponse à une crise : elles jouent un rôle fondamental dans le cadre de la crise des réfugiés syriens, qui pour trois-quarts d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Contexte

Avec le début de la crise syrienne en mars 2011, plus d’un million de personnes ont dû trouver refuge vers le Liban. Cet afflux a d’importantes répercussions humaines, sociales, économiques et politiques.

Afin de soutenir la résilience des pays d’accueil, l’AFD a lancé en 2017 l’Initiative Minka Moyen-Orient. Minka finance les projets de partenaires améliorant les conditions de vie des populations vulnérables et soutient les ONG pour mieux répondre aux conséquences de la crise.

Les ONG locales jouent un rôle essentiel dans les contextes de crise au Liban, par leur proximité avec les populations les plus vulnérables et leur implantation dans les zones les plus affectées. Leurs activités contribuent à l’amélioration de l’accès à des services de base dans un contexte de saturation des services publics, face à laquelle les municipalités sont souvent dépassées. Au lendemain de l’explosion du port de Beyrouth, la société civile libanaise s’est très rapidement mobilisée, confirmant sa vitalité et son rôle clé dans l’aide aux plus vulnérables.

Pourtant, la plupart des ONG libanaises font face à un manque de ressources financières et de capacités et sont souvent dépendantes des ONG internationales. Cette logique de dépendance menace leur pérennité financière, et donc leurs activités pour la période d’après crise au cours de laquelle un certain nombre d’acteurs internationaux risquent de se retirer du Liban.

Descriptif

Le programme Shabake s’inscrit dans l’agenda de la « localisation de l’aide », gage de durabilité des actions. Il vise à renforcer les capacités des organisations de la société civile libanaise afin qu’elles puissent intervenir localement et efficacement en prévention et en réponse aux crises. Ce programme embrasse l’ensemble des aspects du renforcement de capacités et s’articule autour de trois axes : 

  • Consolider les capacités d’ONG locales à travers l’élaboration puis la mise en œuvre d’un plan de renforcement de capacités.
  • Assurer la mise en œuvre par chacune d’entre elles d’un projet de réduction des vulnérabilités aux crises.
  • Renforcer l’intégration des ONG partenaires dans l’écosystème de l’aide à travers la mise en place d’un réseau entre ces ONG, leur mise en relation avec les bailleurs de fonds et la consolidation des dispositifs existants de coordination entre bailleurs sur l’accompagnement de la société civile libanaise.
  • Suite à l’explosion du port de Beyrouth, donner à la société civile libanaise les moyens de contribuer au relèvement économique dans les quartiers les plus affectés.

Impacts
  • Renforcement des capacités d’acteurs locaux à répondre aux besoins actuels des populations vulnérables et à prévenir et gérer de futures crises.
  • Réduction des vulnérabilités des populations affectées par la crise et l’explosion de Beyrouth grâce à la mise en en œuvre de projets par des ONG locales.
  • Amélioration de la coordination entre acteurs locaux et internationaux sur l’accompagnement de la société civile libanaise.
  • Augmentation des financements internationaux directs vers les ONG locales.
01/03/2019
Date de début du projet
Secteurs
Liban
Localisation
Outils de financement
Programme de financement
9 390 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Expertise France
Bénéficiaires
DANIDA
Cofinanceurs