• logo linkedin
  • logo email
Construire des alternatives avec et pour les jeunes de Tunisie, ONG Santé Sud
Le projet de l'ONG Santé Sud entend accompagner les organisations de la société civile à construire, aux côtés des pouvoirs publics, des alternatives pour et avec les jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation.
Descriptif

Dans un contexte d’exclusion socio-économique des jeunes, ainsi que de défiance vis-à-vis des acteurs institutionnels, ce projet vise à organiser une mobilisation efficace des organisations de la société civile (OSC) tunisiennes aux côtés des centres d’accueil publics de jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation. 

Il s’agit ainsi d’enrichir l’offre sociale d’accompagnement de ces jeunes en les incitant à être acteurs de leur propre projet de vie et moteurs d’une dynamique locale de cohésion sociale.   

En intervenant dans des quartiers sensibles du Grand Tunis, ce projet devra permettre de co-construire avec des jeunes en risque de rupture sociale et/ou en voie de radicalisation, un environnement porteur de solutions éducatives, psycho-sociales et culturelles alternatives.

ONG

Santé Sud est une association de solidarité internationale reconnue d’utilité publique qui agit pour un accès durable à des soins de qualité dans les pays en développement. Depuis 33 ans, selon sa devise « Agir sans remplacer », Santé Sud accompagne les initiatives locales de ses partenaires sociaux et médico-sociaux selon un processus concerté et participatif visant à renforcer la qualité de leurs interventions auprès des populations en situation de vulnérabilité.
 

Partenaires

Depuis 2011, l’association tunisienne ADO+ crée des espaces d’expression pour les jeunes de 13 à 18 ans afin de renforcer leur participation à la vie culturelle et sociale, de développer leurs compétences civiques et culturelles en leur apprenant les valeurs de la tolérance, du dialogue, du respect d’autrui et de l’acculturation et en leur inculquant les valeurs de la citoyenneté.

Le projet s’inscrit dans une gouvernance pluriacteurs réunissant les pouvoirs publics de référence, les OSC et les organismes publics investis dans la protection de la jeunesse.

Résultats attendus
  • L’offre de service dédiée aux jeunes en risque de rupture sociale et de radicalisation est renforcée par les OSC à travers des outils d’intervention et d’analyse adaptés au contexte tunisien
  • Des jeunes en risque de rupture sociale, accompagnés par des intervenants sociaux d’OSC, élaborent et conduisent des projets citoyens et d’insertion sociale et professionnelle
  • La capacité organisationnelle des centres publics d’accueil et des OSC est renforcée à travers la mise en œuvre d’une démarche qualité
  • Le renforcement des capacités organisationnelles et techniques de la DGPS permet d’opérationnaliser son plan stratégique à 5 ans
Secteurs
Grand Tunis
Localisation
325 500 Euros
Montant du financement AFD
651 000 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Novembre 2018
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Status