• logo linkedin
  • logo email
Contribuer aux objectifs de développement durable - programme de soutien à l’État de droit respectueux des droits humains dans les pays du Sud
Ce programme a pour but de renforcer les capacités d’action d’organisations locales de défense des droits humains pour agir en faveur des droits fondamentaux, en particulier les droits des femmes, et soutenir le droit à la justice de victimes de violations des droits humains.
Descriptif

L’État de droit respectueux des droits humains est fragile et subit des attaques dans de nombreux pays. Deux phénomènes principaux sont révélateurs du contexte actuel. Le premier : des lois et pratiques en place ou prises par les autorités nationales qui restreignent les droits fondamentaux. Dans un même élan conservateur, les libertés d’expression, d’association, d’information sont réduits et les droits des femmes ne sont pas respectés ou sont en recul. Le second : des victimes de graves violations des droits humains qui peinent à accéder à une justice efficace et indépendante. 

En réponse, le programme propose d’intervenir en Afrique, en Asie et en Amérique Latine pour :

  • Conduire des documentations des violations des droits humains avec un accent sur les droits des femmes ;
  • Produire et publier des rapports et analyses;
  • Réaliser des actions de communication ;
  • Mener un plaidoyer multi-niveaux ;
  • Animer un travail des avocats pour soutenir l’accès des victimes aux voies judiciaires ;
  • Assurer une prise en charge des victimes ;
  • Organiser un Forum des Droits humains.
ONG

La FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme) est une ONG internationale qui regroupe 184 organisations nationales de défense des droits humains dans 112 pays. 

Depuis 1922, la FIDH est engagée dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.  

Partenaires

La FIDH travaille sur ce programme avec 35 OSC locales de défense des droits humains membres et partenaires de la FIDH basées en Afrique, en Asie et en Amérique Latine, dont :

  • l’Association malienne des droits de l’Homme (AMDH)
  • le Mouvement burkinabé des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP)
  • l’Association nigérienne de défense des droits de l’Homme (ANDDH
  •  Même droits pour tous (MDT)
  • l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’Homme (OGDH)
  • la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme (LCDH)
  • la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (LIDHO)
  • le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH)
  • Armanshadar/OPEN Asia Afghanistan
  • Observatorio Ciudadano Chili
Résultats attendus
  • Des entraves aux droits fondamentaux, en particulier aux droits des femmes, sont documentées à travers au moins 12 enquêtes terrain.
  • Plus de 100 autorités sont interpellées pour le respect des droits fondamentaux, en particulier des droits des femmes.
  • 1 000 victimes de graves violations des droits humains sont soutenues dans des procédures judiciaires. 
  • Les interactions entre la FIDH et ses membres en RCA, Guinée, Côte d’Ivoire et Sahel sont renforcées.
  • La création de 10 espaces d’échange d’expériences et de stratégies thématiques liés aux droits humains est effective.
Secteurs
Afrique, Asie, Amérique Latine
Localisation
2 799 000 Euros
Montant du financement AFD
4 665 000 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Octobre 2018
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Status

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.