• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Frappé par une crise aux dimensions à la fois économiques, sociales et politiques, le Liban a vu son taux de chômage s’accroître, en particulier celui des jeunes. Dans le cadre de sa réponse à la crise des réfugiés syriens, l’AFD soutient l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) et son partenaire libanais Semeurs d’Avenir afin d’améliorer l’employabilité des populations vulnérables au Liban, notamment les femmes.
Contexte

Le Liban, touché de plein fouet par la crise syrienne, accueille à lui seul 1,1 million de réfugiés syriens, soit près de 20 % de la population totale du pays. Depuis ces arrivées massives, l’impact de la crise syrienne se fait de plus en plus ressentir et continue de s’accentuer dans l’ensemble du territoire. L’afflux massif de réfugiés fragilise économiquement la population libanaise, avec la concurrence des travailleurs syriens sur leur sol.

La situation économique du Liban connaît en outre de grandes difficultés : le chômage atteint ainsi 42 % des jeunes de 20 à 29 ans, un chômage qui n’épargne ni les diplômés de l’enseignement technique (qui atteindrait 50 %) ni la population réfugiée. Quant au dispositif d’enseignement technique, il ne parvient pas à répondre aux enjeux de formation et d’accompagnement vers l’emploi de ces publics vulnérables.

Descriptif

L’ambition du projet est de permettre aux populations libanaises et réfugiées vulnérables, en particulier les jeunes et les femmes, d’acquérir des compétences techniques répondant aux besoins du marché de l’emploi.

Deux objectifs majeurs :

  • Améliorer l’insertion socioprofessionnelle de publics vulnérables : mise en place d’un dispositif « formations courtes – appui à l’insertion » dans quatre bassins d’emploi pour 1 600 bénéficiaires vulnérables ; formation « porteur de projet » auprès de 300 jeunes et femmes vulnérables avec pour objectif de les accompagner vers l’auto-emploi.
  • Rénover deux diplômes techniques dans quatre établissements, accueillant à terme 200 bénéficiaires via une refonte de leurs programmes, l’acquisition d’équipements et la formation de formateurs.

Ce projet s'inscrit dans la continuité du soutien de l’AFD aux associations IECD et Semeurs d'Avenir.

Impacts

-

30/06/2015
Date de début du projet
Outils de financement
5 000 000
EUR
Montant du financement
Institut européen de coopération et de développement (IECD)
Semeurs d'Avenirs (SDA)
Bénéficiaires