• logo linkedin
  • logo email
Diversifier le mix énergétique de Xiangyang avec l'hydroélectricité
Ce projet avait deux finalités : contribuer à limiter les émissions chinoises de gaz à effet de serre en générant une électricité propre et durable qui diversifie son mix énergétique, et soutenir la promotion des énergies renouvelables en milieu rural.
Contexte

L’hydroélectricité est de très loin la principale énergie renouvelable en Chine et elle dispose d’un gros potentiel de développement (de 170 à 300 gigawatts d’ici 2020). Elle devra donc assurer une part importante de l’objectif du gouvernement de porter les énergies propres à 15 % du mix énergétique chinois d’ici 2020. L’AFD, à la demande des autorités chinoises, a décidé d’accompagner un programme structuré de petite hydroélectricité en milieu rural dans l’une des plus grandes zones d’irrigation de Chine : Xiangyang-Yindan. Cette zone est irriguée par la diversion des eaux du réservoir de Danjiangkou (municipalité de Xiangyang) dans la province du Hubei, au centre de la Chine.

Descriptif

Il s’agit d’un programme global d’optimisation du potentiel de la région en matière d’énergie hydroélectrique, notamment pour les canaux d’irrigation de l’agriculture, en vue de diversifier le mix énergétique de la province. Il se compose d’un ensemble cohérent de neuf petites centrales électriques, dont sept à réhabiliter et deux à construire. Aucun barrage ni réservoir n’est à bâtir, s’agissant d’un ouvrage au fil de l’eau. D’importants travaux de réhabilitation seront entrepris pour réduire les pertes d’efficacité énergétique des installations vétustes qui avaient été construites dans les années 1970. Le projet devait permettre de tripler la capacité totale installée (de 7,3 à 24 mégawatts pour un productible estimé à 127 mégawatts après projet) grâce à l’installation de 16,7 mégawatts supplémentaires. La mise en œuvre fût assurée par le bureau hydraulique de la municipalité (Yindan Irrigation Area Engineering Management Bureau). Les travaux de construction devaient durer deux ans.

Impacts

Le programme doit permettre d’éviter l’émission annuelle de 70 000 tonnes de CO2, valorisables sur le marché carbone. Compte tenu de la nature des investissements (réhabilitation/optimisation), le risque environnemental et social est faible (absence de rachat du foncier et de déplacement de population). Cette opération constitue l’un des projets clés de la municipalité de Xiangyang. Par ailleurs, ce projet est exemplaire en matière de limitation des impacts environnementaux et sociaux.

02/02/2011
Date de début du projet
20/02/2015
Date de fin du projet
17 ans
Durée du financement
Secteurs
Xiangyang
Localisation
Outils de financement
21 000 000
EUR
Montant du financement
Achevé
État
Autorités locales de Xiangyang (Hubei)
Bénéficiaires