• logo linkedin
  • logo email
image générique
Dans le cadre de la visite du président Macron en Chine, Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, était à Pékin les 5 et 6 novembre 2019. Ce déplacement a été l’occasion d’une réunion de travail avec le président de la CDB, ZHAO Huan et de la signature d’une lettre d’intention avec la CDB pour cofinancer un projet d’assainissement au Sénégal. Cette signature constitue une avancée majeure dans la coopération entre la CDB et l’AFD en pays tiers.
À cette occasion, Rémy Rioux a également réaffirmé le soutien à ses partenaires chinois en faveur du climat et du développement durable, avec la signature de deux conventions de partenariat à hauteur de 120 millions d’euros.

Rémy Rioux s’est entretenu avec Zhao Huan, président de la China Development Bank (CDB), un partenaire essentiel de l’AFD et du réseau IDFC* (International Development Finance Club). Ils ont affirmé leur volonté commune de coopérer sur des projets de développement dans des pays tiers, notamment en Afrique, pour lutter contre le dérèglement climatique et pour la préservation de la biodiversité, dans le respect des meilleures pratiques environnementales et sociales et dans le respect des règles de passation de marchés du pays concerné.
Dans ce cadre, une lettre d’intention pour le cofinancement avec la CDB d’un projet d’assainissement au Sénégal a été signée en présence des deux présidents Xi Jinping et Emmanuel Macron.  

Lors de ses entretiens au ministère chinois des Finances et à la Commission nationale de la réforme et du développement, Rémy Rioux a présenté l’activité croissante de l’AFD en Chine, porteuse de partenariats franco-chinois, au service d’une ambition conjointe des deux pays en matière de climat, d’environnement et de biodiversité. Ces rencontres ont donné lieu à la signature de deux conventions de prêts avec le gouvernement chinois : 

  • Un prêt de 60 millions d’euros pour un projet d’aménagement et de mise en valeur du site archéologique et naturel de Fengxiang dans le Shaanxi. Ce projet concrétise les objectifs partagés par la France et la Chine en faveur de la protection de l’environnement, de la biodiversité et du développement durable des villes et des territoires.
  • Un prêt de 60 millions d’euros pour financer un programme sur la prévention et la gestion des risques industriels dans la région autonome Zhuang du Guangxi, marquant l’intérêt d’accompagner la transition industrielle chinoise. 

*Ce club, présidé par Rémy Rioux, regroupe 26 banques nationales de développement, dont la China Development Bank, et totalise environ 800 milliards USD d’engagements annuels au niveau mondial.


L’AFD EN CHINE

Les interventions de l’AFD en Chine procèdent des différents accords intergouvernementaux signés entre la Chine et la France en matière de lutte contre le changement climatique, de préservation de l’environnement et de promotion d’un développement urbain durable. 

Les projets menés témoignent d’une parfaite convergence du mandat de l’AFD avec les priorités du gouvernement chinois : 38 des 40 projets du portefeuille présentent un co-bénéfice climat pour un engagement total de près d’1,6 milliard d'euros, un tiers des projets contribuent au développement urbain durable et la Chine représente le plus gros portefeuille « biodiversité » de l’AFD dans les États étrangers. 

Les activités de l’AFD en Chine représentent des engagements nets cumulés de 1,639 milliard d'euros et des engagements annuels moyens de 156 millions d'euros sur les trois dernières années (2016 à 2018).