• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email

Particulièrement vulnérable au changement climatique, la Côte d’Ivoire a rejoint le programme d’assistance technique Adapt’action, financé par l’AFD, le 20 mars 2019. L’objectif ? Opérer la transition de tous les secteurs de son économie pour respecter les objectifs fixés dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat, et particulièrement de sa « contribution déterminée au niveau national » (CDN) – soit les engagements concrets pris par le pays dans sa  lutte contre le dérèglement climatique.

Au programme : renforcement de capacités, gouvernance climat, intégration des engagements de la CDN dans les politiques publiques sectorielles, aide au montage de projets climat grâce à des études financières, de vulnérabilité ou encore de faisabilité, de sorte que la Côte d’Ivoire possède in fine les capacités techniques et institutionnelles pour faire émerger des projets climat finançables par la finance climat internationale.

Une réunion de suivi organisée le 16 mai 2019 à Abidjan a permis de définir les premiers financements à déployer et les orientations prioritaires à suivre, en accord avec les acteurs ivoiriens et l’ensemble des partenaires techniques et financiers impliqués, parmi lesquels le ministère ivoirien de l’Environnement et du Développement durable et Expertise France.

En tout, 15 pays bénéficieront de l’accompagnement Adapt’Action sur une durée de quatre ans (2017-2021), pour un montant total de 30 millions d’euros.