L’AFD a octroyé un financement de EUR 50 M à l’opérateur publique de transmission électrique en Egypte pour financer la construction et l’équipement d’un centre de contrôle du réseau électrique pour améliorer l’efficacité de l’approvisionnement.
Contexte

L’Egypte est le deuxième pays d’Afrique pour la capacité de production électrique avec 32 GW installés. Face à la crise énergétique multifactorielle à laquelle le pays a fait face ces dernières années, le gouvernement a lancé en 2014 une réforme globale du secteur énergétique basée sur 3 piliers (i) assurer la sécurité de l’approvisionnement (ii) renforcer la soutenabilité (iii) améliorer la gouvernance. Dans ce cadre, plusieurs nouvelles unités de production, permettant de doubler la capacité électrique disponible d’ici 2020 doivent être mises en opération, dont une part significative d’énergies renouvelables qui devraient atteindre plus de 20% du mix énergétique à cet horizon. La Compagnie de transmission électrique égyptienne (EETC) accompagne cette réforme par la mise en œuvre d’un plan d’investissement pour moderniser le réseau électrique et connecter les nouvelles unités de production notamment renouvelables. Elle opère également une restructuration pour se transformer en gestionnaire de réseau de transport d’électricité indépendant.

Descriptif

Le projet s’inscrit dans la stratégie de modernisation et amélioration des performances du réseau électrique. Le projet consiste en (i) la construction et l’équipement du nouveau centre de contrôle du réseau électrique de moyenne tension de la région du Delta dans la ville de Talkha, (ii) le financement d’une assistance technique à la maitrise d’ouvrage pour la gestion du projet et (iii) le financement d’une étude de faisabilité pour la rénovation du centre de contrôle d’Alexandrie. Le projet de centre de contrôle du Delta vise principalement à automatiser la gestion du réseau qui comprend les postes de transformation 66kV. Il sera mis en œuvre dans le cadre de deux contrats « clé-en-main » dédiés à : Construction du bâtiment abritant le centre de contrôle, mise en place de l’infrastructure et solution logicielle SCADA, et Installation des infrastructures de télécommunication dont la pose de fibre optiques et d’unités de contrôle à distance des postes de transformation.

Impacts

Le Projet contribue aux deux objectifs prioritaires de l’action de l’AFD en Egypte en améliorant les conditions de vie des population et en accompagnant la croissance durable du secteur productif. Les impacts attendus sont : Amélioration de la qualité de service par la réduction de la fréquence et de la durée des coupures de courant et réduction du temps de réparation, bénéficiant à 13 millions de personnes dans la région du Delta. Réduction des pertes de réseau permettant des gains économiques et la réduction d’émissions carbone de 37 000 tonnes de CO2 par an.

01/04/2016
Date de début du projet
Secteurs
Delta
Localisation
Outils de financement
l'Etat égyptien
Bénéficiaires