• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
En Afrique, le passage d‘une école fréquentée par une élite à une école pour tous, sous l’impulsion des Objectifs du Millénaire pour le développement, énoncés notamment dans les déclarations de Dakar sur l’éducation pour tous, a eu pour conséquence de s‘interroger sur les curricula et de rechercher des programmes qui seraient plus en phase avec ces nouvelles données. qu’en est-il en réalité de ces transformations ? Sont-elles bénéfiques pour les élèves ? Atteignent-elles leurs cibles et de quelle façon ?

L’AFD, la BAD, le CIEP, le MAEE, et l’OIF se sont associés pour lancer une étude sur les processus de réformes curriculaires par l’APC en éducation de base dans plusieurs pays africains. Ils ont constitué le comité d‘organisation de cette étude.

Cette étude s‘inscrit dans un ensemble de recherches-évaluations internationales, notamment en matière de résultats des acquis des élèves, qui montrent que la caractéristique essentielle de la majorité des pays africains est celle d‘un échec scolaire important dont les causes sont multiples. C‘est par rapport à la nécessité d‘une scolarisation universelle, d‘une diminution des abandons et des échecs scolaires que s‘est développée une politique de réforme curriculaire prônant la mise en place de l’approche par compétences.
pdf : 12.05 Mo
pays / région: Afrique
auteur(s) :
Augustin MURAYI
Bruno SUCHAUT
Françoise CROS
Jean-Marie de KETELE
Martial DEMBELE
Michel DEVELAY
Najoua GHRISS
Roger-François GAUTHIER
Valérie TEHIO
Yves LENOIR
coordinateur :
Alain Dhersigny
issn :
1954-3131
pages :
113
numéro :
97
disponible aussi en : fr