• logo linkedin
  • logo email
Mendihuaca - Rendre la terre à ses gardiens
À l’heure de l’anthropocène, protéger et régénérer les écosystèmes en permettant aux peuples autochtones de Colombie de retrouver leurs terres ancestrales, préserver leur culture et faire entendre leur voix.
Descriptif

Le projet vise à accompagner les peuples autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta, en particulier les communautés Kogis et Wiwas, dans la récupération de leurs terres ancestrales et la préservation de leur culture. Héritiers de la civilisation précolombienne tayrona, les Kogis et les Wiwas ont été chassé de leurs terres par la colonisation, la violence et la modernité. Peuples millénaires, ils ont su conserver un lien profond avec la nature, dont ils se considèrent les gardiens. 

Sur les terres restituées, des familles autochtones sont accompagnées pour se réinstaller et régénérer la biodiversité. Car la Sierra Nevada, massif côtier le plus haut du monde, est une région d’une biodiversité exceptionnelle, bien qu’elle soit aujourd’hui fortement menacée par la déforestation, la pollution et le changement climatique. 

À l’heure où s’ouvre une nouvelle ère géologique, l’anthropocène, le projet permettra aussi de  valoriser les précieuses connaissances des peuples accompagnés en matière de préservation de l’environnement, et d’ouvrir des voies de dialogue entre sociétés modernes et sociétés racines, afin de faire émerger des solutions alternatives face aux grands enjeux actuels.

ONG

Tchendukua - Ici et Ailleurs, association membre de l’UICN, chercher à accompagner les peuples racines pour leur permettre de retrouver leur autonomie et d’inventer un futur qui leur soit propre, tout en favorisant le dialogue entre leurs traditions et notre modernité.

Depuis la création de Tchendukua en 1997, près de 2 000 hectares de terres ancestrales ont été restitués aux peuples autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta. Sur ces terres, 50 familles se sont installées et font vivre leur culture. Peu à peu, les écosystèmes sont restaurés et la forêt tropicale reprend ses droits. 

Partenaires

Le projet est mené en collaboration avec les autorités traditionnelles et politiques kogis et wiwas, les Parcs Nationaux de Colombie, le ministère de la Transition Écologique et Solidaire (France), l’École Normale Supérieure de Lyon, l’ONG Tairona Heritage Trust (Royaume-Uni), et l’Université du Pays de Galles.  

Résultats attendus
  • Restitution aux communautés Kogis et Wiwas d’au moins 1 030 hectares de terres ancestrales, représentatifs de trois écosystèmes spécifiques
  • Accompagnement à l’installation de 45 à 50 familles autochtones sur ces terres  
  • Reconstitution de la biodiversité sur les terres restituées
  • Réalisation de travaux de recherche permettant de valoriser les connaissances ancestrales des peuples autochtones en matière de préservation et reconstitution de la biodiversité
  • Diffusion en Europe des messages portés par les peuples racines.
Sierra Nevada de Santa Marta, Colombie
Localisation
825 000 Euros
Montant du financement AFD
2 053 491 Euros
Montant total du projet
Outil de financement
Avril 2017
Date du projet
3 ans
Durée du projet
En cours
Status