• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique AFD
L'objectif de ce programme de réhabilitation est d'offrir un accès à des services et à des aménagements urbains de qualité aux abords du Canal des Jardiniers, dans la capitale du Tchad.
Contexte

La croissance rapide et non maîtrisée de N’Djaména a conduit les bailleurs de fonds à concentrer leurs interventions sur les zones de développement récentes en périphérie de la ville. Les quartiers populaires anciens et centraux souffrent d’un retard d’investissement qui conduit à une dégradation des conditions de vie des habitants. 

Le Canal des Jardiniers, canal de drainage au rôle hydraulique majeur, traverse ces quartiers centraux sur environ 2 km et structure le tissu urbain de la zone. Toutefois, plusieurs facteurs perturbent son bon fonctionnement et celui de son bassin versant, parmi lesquels la faible topographie, le délabrement du réseau de caniveaux secondaires, le déversement d’ordures, ou encore la construction de digues-passerelles artisanales permettant de franchir le canal. 

De plus, depuis de nombreuses années, la qualité de vie aux abords de ce canal, devenu le réceptacle des ordures ménagères et eaux usées des habitants des quartiers (140 000 habitants qui le jouxtent, ne cesse de se dégrader. L’accès aux services urbains y est limité et la forte densité ne permet pas d’y implanter aisément équipements et espaces publics.

Descriptif

La réhabilitation du canal permettra de réduire sa largeur et donc de libérer des emprises, offrant ainsi une opportunité pour la réalisation d’aménagements et d’équipements de proximité. Une démarche de renforcement des capacités institutionnelles devrait assurer la bonne gestion et l’entretien de ces équipements. 

Le projet est structuré autour de trois composantes :

  • la réalisation d’infrastructures structurantes, socle du projet, portant sur la réhabilitation du canal et du réseau de caniveaux qui l’alimentent d’une part, sur la gestion des déchets solides d’autre part ;
  • la réalisation d’équipements et d’aménagements de proximité le long du canal, sur les emprises qui auront été libérées : petits équipements marchands, espaces sportifs, espaces publics ;
  • le renforcement des capacités s’adressant à la fois aux équipes municipales et aux acteurs en charge de la gestion et de l’entretien des équipements créés par le projet.
Impacts
  • Le fonctionnement hydraulique du canal et du réseau de drainage du bassin versant sera rétabli.
  • Les nuisances liées au mauvais fonctionnement actuel du canal (eau stagnante, inondation le long des caniveaux secondaires) seront atténuées. 
  • Les habitants auront accès à des équipements marchands et de loisirs de proximité et à des espaces publics de qualité.
  • L’accès des habitants aux services urbain est facilité grâce à l’amélioration de la mobilité piétonne ;
  • Le tissu économique local est développé via l’appui aux petits opérateurs économiques et à la construction d’espaces marchands le long du canal.
14/02/2017
Date de début du projet
14/02/2022
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
N'Djamena
Localisation
Outils de financement
15 000 000
EUR
Montant du financement
mairie de N'Djamena
Bénéficiaires