• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email

Les contrôles et tests de conformité effectués sur les produits finaux aux frontières des pays et, parfois, à la sortie du pays d‘origine, imposés par les différentes réglementations sanitaires et phytosanitaires, sont, dans une certaine mesure, des indicateurs et des révélateurs (plus ou moins fiables) des efforts effectués par les opérateurs des pays exportateurs tant « en moyens » qu’en qualité de pratique de production. Les rejets qui en découlent aux frontières des pays importateurs peuvent révéler non seulement l’insuffisance des efforts des opérateurs, mais également l’état global des infrastructures et des services publics et privés liés à l’activité d‘exportation. Dans un premier temps, les auteurs analysent l’importance des rejets dans le cadre d‘une comparaison interpays et inter-produits, pour identifier des indicateurs de la capacité relative d‘un pays à se conformer aux réglementations sanitaires et phytosanitaires imposées par l’UE. Dans un deuxième temps, ils proposent une analyse des données, puis une étude économétrique, pour mettre en évidence les relations existant entre exportations et rejets, en identifiant le comportement de différents groupes de pays exportant vers l’UE.

pdf : 7.94 Mo
pays / région: Afrique
auteur(s) :
Abdelhakim HAMMOUDI
Cristina GRAZIA
Fathi FAKHFAKH
Marie-Pierre MERLATEAU
coordinateur :
Marie-Cécile Thirion,
issn :
1954-3131
pages :
62
numéro :
100
disponible aussi en : fr
7.94 Mo (pdf)
téléchargé 0 fois