Nos priorités

Notre stratégie repose sur une vision, celle d’un monde en commun, et sur cinq engagements structurants : 100 % Accord de Paris, 100 % lien social, développement en 3D, priorité au non souverain et réflexe partenarial.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Zagtouli, la centrale photovoltaïque du Burkina Faso
Contribuer à la construction d'un monde en commun, c’est la mission du groupe AFD. Un monde en commun, c’est un monde qui préserve et défend les cinq grands biens communs que sont la planète, le lien social, la paix, les partenariats et la prospérité économique. Le financement public du développement a un rôle essentiel à jouer dans la préservation collective de ces biens. C’est un accélérateur et un facilitateur. C’est un investissement qui fait lien entre la France et ses partenaires dans les pays en développement et émergents, dans un intérêt mutuel.

Pour promouvoir ces cinq biens communs mondiaux, nous prenons cinq engagements structurants :

100 % Accord de Paris

ferme éolienne d'Ashegoda, Ethiopie

La mise en œuvre de l’Accord de Paris est désormais au cœur de notre mandat. Pour protéger la planète du changement climatique et de l’appauvrissement de la biodiversité, tous nos financements doivent désormais être compatibles avec un développement bas-carbone et résilient au sens de l’Accord de Paris. 

Il s’agit aussi pour l’AFD de mobiliser l’investissement public et privé dans cette direction.

100 % lien social

écoliers, enfants, école primaire Angira, Kenya, éducation

Pour un développement assurant le bien-être des populations, nous nous engageons à lutter contre les inégalités et à faire du renforcement du lien social entre populations et territoires une condition de notre action.

L’accès à l’éducation et à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes sont deux axes majeurs en la matière.

Le développement en 3D

vendeuse, Mopti, Mali

Dans les contextes de crise et de fragilité, il ne peut y avoir de développement durable sans garantir la paix et la stabilité. Et il ne peut y avoir de paix sans action sur les déterminants sociaux, politiques et environnementaux des crises. 

Pour satisfaire au troisième D du triptyque Défense, Diplomatie et Développement (les 3D), nous travaillons aux côtés des autres acteurs du développement en complémentarité avec l’action des humanitaires, des diplomates et des militaires. Une « vision 3D », c’est une vision d’abord tournée vers la prévention des conflits.

Priorité aux acteurs non souverains

usine Transpaper, kampala, Ouganda, ouvrier

Au-delà de l’action des États, ce sont tous les acteurs de la société qui doivent orienter leurs investissements vers la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). 

Nous allons désormais contribuer plus fortement au financement des acteurs non souverains de nos pays d’intervention : entreprises publiques, collectivités territoriales, organisations de la société civile, fondations, secteurs privé et financier. Leur rôle est essentiel.

Le réflexe partenarial

formation professionnelle, Liban, jeunes

Le cinquième de nos engagements est transversal et tient à la manière de faire. Pour la réalisation de ces engagements, le groupe AFD appliquera un principe très simple : un projet mené avec un partenaire vaut toujours mieux qu’un projet sans partenaire. 

L’Agenda 2030 des Objectifs de développement durable (ODD) et de l’Accord de Paris, par son exhaustivité, son universalité géographique, sa pertinence à tous les niveaux, de l’État à la société civile, impose une réponse collective et hyper-partenariale. La volonté d’ouverture systématique à de nouveaux acteurs est l’un des marqueurs forts de notre stratégie.