• logo linkedin
  • logo email

En comparant les situations contrastées des filières « poivre de Penja » et « miel blanc d’Oku » après leur enregistrement en tant qu’indications géographiques (IG) au Cameroun, cette note technique identifie à quelles conditions une IG peut être un outil de développement pour les producteurs. Sont ainsi nécessaires : l’existence d’un lien fort entre qualités du produit et origine, d’une croissance de marché potentielle, d’une asymétrie d’information sur ce marché, d’une organisation de producteurs souhaitant coopérer, et d’un système de traçabilité et de répression des fraudes. Les bénéfices des IG seront d’autant plus importants que les coûts de production et de coordination sont maîtrisés, que les primes de qualité sont équitablement distribuées dans la filière, et que les ressources rares sont bien gérées. Des éléments pour une analyse plus large en termes de développement territorial sont mentionnés.
 

pdf : 1.65 Mo
auteur(s) :
Gaëlle BALINEAU
Virginie FAURE
coordinateur :
Gaëlle BALINEAU
collection :
Notes techniques
issn :
2492-2838
pages :
63
numéro :
43
disponible aussi en : fr en
1.65 Mo (pdf)
téléchargé 107 fois