Pauvreté

La pauvreté, ce n’est pas seulement l’insuffisance de revenus, c’est la malnutrition, l’accès limité à l’éducation ou à la santé, ou encore l’exclusion sociale. La très grande majorité des projets que nous finançons rentrent donc dans le cadre de cet ODD. Notre priorité : le soutien des populations les plus défavorisées, marginalisées et exclues (femmes, enfants, réfugiés, personnes en situation de handicap, jeunes).


  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Le canal Andriantany © Cyril Le Tourneur D'Ison, pour l'AFD
L’AFD et la pauvreté : lutter contre toutes les formes d’exclusion et renforcer l’accès de tous aux services et droits essentiels
Le canal Andriantany © Cyril Le Tourneur D'Ison, pour l'AFD

Mettre en place une protection sociale pour tous

centre, santé, Ryad, attente, Dowgui

Mettre en place une protection sociale pour tous

L’Agenda 2030 pour le développement durable fait de la protection sociale un vecteur privilégié de l’éradication de la pauvreté, d’atténuation des inégalités et de promotion du développement humain.

Si dans la plupart des pays industrialisés, près de 100 % des personnes bénéficient d’un système de protection sociale, la situation est beaucoup moins favorable dans le reste du monde. Le Bureau international du travail (BIT) estime ainsi que plus de 50 % de la population mondiale ne bénéficie d’aucune protection sociale tandis que 73 % de la population mondiale n’a pas de couverture adaptée. 

C’est pourquoi de nombreux pays en développement érigent la protection sociale au rang de leurs priorités. Des systèmes de protection se mettent progressivement en place pour permettre à chaque individu ou ménage de faire face aux conséquences de la survenue d’un risque tout au long de sa vie : maladie, vieillesse, chômage, pauvreté, invalidité, accidents du travail, etc. 

L’AFD accompagne ses partenaires dans la conception et la mise en place de systèmes de protection sociale, soutient les programmes d’assistance sociale (financés par l’impôt), et renforce les mécanismes d’assurance sociale, qu’ils soient publics ou privés. 

Assurer l’accès à la propriété pour tous

Lataniers, Saint-Benoit, logements, Marchal, Réunion

Assurer l’accès à la propriété pour tous

Croissance urbaine en pleine explosion, déficit de logements, manque d’accès des habitants au crédit, développement de l’habitat précaire… L’accès à un logement salubre abordable est devenu un défi pour les populations aux faibles revenus, et ce dans de nombreuses villes. 

L’AFD s’engage, à travers de nombreux projets, à soutenir l’habitat social durable et l’accès des plus démunis à un logement décent. Avec à la clé, de meilleures conditions de vie et une meilleure intégration des populations dans leur environnement économique et social.

Ainsi, nous soutenons la politique de logement du gouvernement sud-africain avec des projets situés dans différentes villes du pays (Le Cap, Johannesburg, Glenridge etc.) afin d’améliorer l’offre de logements abordables pour tous.  

Et au Pérou, nous appuyons le financement de logements destinés à des populations à faibles et moyens revenus, en mettant l’accent sur l’habitat durable et social.

Renforcer l’accès aux services de base

Kenya, école, Angira, enfants, Coleman

Renforcer l’accès aux services de base

Accès à l’éducation, à l’eau potable et à un réseau d’assainissement amélioré, à des soins abordables et qualité, à une énergie fiable à faible coût : l’AFD s’engage chaque année sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations et favorisent leur bien-être. 

Quelques exemples :

Accroître l'inclusion financière

Inclusion financière, informatique, femme, Dowgui

Accroître l'inclusion financière

L’inclusion financière est un facteur clé pour le développement. L’AFD soutient des institutions financières pour la rendre plus effective.

Entre 2004 et 2016, 70 projets ont ainsi été financés et ont permis de soutenir le financement d’activités génératrices de revenus dans le monde rural et agricole et de mettre en place des initiatives innovantes pour le financement de l’habitat, de l’assainissement ou dans les secteurs de l’éducation et de la santé (comme par exemple le développement de la micro-assurance santé). 

Par exemple, nous avons développé la banque à distance à Madagascar pour offrir des services financiers adaptés aux populations exclues du système traditionnel. Pour faciliter l’accès au crédit, nous appuyons également de nombreuses institutions de microfinance, comme l’ACEP Niger. Nous agissons également en milieu rural : grâce au programme AGREENFI, l’AFD accompagne le Crédit agricole du Maroc dans l’attribution de financements sur mesure pour favoriser l’accès des agriculteurs à des services bancaires adaptés. 

Réduire les vulnérabilités

Tunisie, formation, femmes, Le Gall

Réduire les vulnérabilités

L’AFD a choisi de faire de la lutte contre les vulnérabilités et la réponse aux crises l’un des axes structurants de son activité. Il s’agit ainsi d’investir de plus en plus dans l’anticipation et l’action en amont des crises, c’est-à-dire dans la réduction des fragilités économiques, sociales, environnementales et institutionnelles. L’objectif : éviter que des chocs ou des détériorations continues d’une situation ne se transforment en crises.

Pour lutter contre les phénomènes de fragmentation des sociétés, nous priorisons désormais dans toutes nos actions l’inclusion économique, sociale, politique, culturelle et le respect des droits. En effet, l’inclusion des jeunes, des femmes, des populations marginalisées et la mise en place d’une approche participative à tous niveaux sont des enjeux clés pour des sociétés plus justes et plus pacifiques.

Par exemple, l’AFD soutient au Liban un projet de l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) et de l’ONG Semeurs d’avenir (SDA) qui contribue, par l’accès à l’emploi, à une amélioration rapide des conditions de vie des populations vulnérables libanaises et réfugiées. 

Dans la région de Diffa au Niger, nous finançons un projet favorisant cohésion sociale, création de revenus et insertion socio-professionnelle afin de lutter contre le sentiment d’exclusion des jeunes et améliorer leurs perspectives. 
 

50 %
de la population mondiale ne bénéficie d’aucune protection sociale

Plus de 800 millions de personnes à travers le monde, soit l’équivalent de l’ensemble de la population européenne, vivent avec moins de 1,25 dollar par jour et peinent à satisfaire leurs besoins les plus élémentaires (santé, éducation, accès à l’eau…). L’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne abritent 70 % des personnes en situation d’extrême pauvreté. Pour mettre fin à la pauvreté extrême à travers le monde en 20 ans, l’économiste Jeffrey Sachs a calculé que le coût total annuel serait d’environ 175 milliards de dollars. Cela représente moins d’1 % des revenus combinés des pays les plus riches du monde.

La lutte contre la pauvreté est ainsi l’une des lignes directrices du mandat de l’AFD dans ses pays d’intervention. Elle englobe les thématiques traitées dans tous les autres Objectifs de développement durable, d’où sa nature multidimensionnelle. Sa spécificité réside dans le fait que l'accent est mis sur l’extrême-pauvreté, sur les plus démunis qui se trouvent aux marges de la société et sont de facto exclus du système. Il s’agit de mettre en place des outils pour toucher particulièrement ces populations, comme le micro-crédit par exemple. Des outils qui leur permettront de sortir de l’exclusion.

En 2016, les financements de l’AFD ont atteint 9,4 milliards d'euros. La très grande majorité des projets financés contribuent à la réduction de la pauvreté. C’est une priorité pour le groupe. 

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Téléchargement