10 000
jeunes vont participer aux activités de la Junior NBA en partenariat avec l’AFD
À l’est de Casablanca, au bord de l’Atlantique, des baraquements précaires laissent place à une ville nouvelle : Zenata, qui veut ne laisser personne de côté... Pour atteindre cet objectif, le basket a un rôle essentiel à jouer.

À Zenata, les rebonds des ballons se mêlent aux instructions des entraîneurs. Les enfants, âgés de 8 à 12 ans, sont happés par les consignes de Kita Matungulu, le formateur en chef de la NBA.

Le 27 juin, le premier terrain né du partenariat entre l’AFD et la célèbre NBA (National Basketball Association) a vu le jour. Paré des couleurs des Objectifs de développement durable (ODD), ce tout nouvel équipement sportif a vocation à accueillir pendant plusieurs années des milliers de jeunes issus des quartiers alentour au gré des animations pilotées par une association locale. 

Plus de 8 000 ménages vivent actuellement dans les environs, dans des bidonvilles. Le projet de ville nouvelle et d’éco-cité, porté par la Société d’aménagement de Zenata et la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc, a été lancé en 2012 avec le soutien de l’AFD. Il est façonné autour du triptyque intégration économique, préservation de l’environnement et inclusion sociale. La réinstallation des actuels habitants dans des logements décents et leur accompagnement est au cœur du projet. 

Le sport, et plus particulièrement le programme Junior NBA développé avec l’AFD, peut jouer ici un rôle de premier plan. Dans la réalisation des individus, leur émancipation, mais également dans l’appropriation de leur nouvel espace de vie.

À Zenata, tous les acteurs de la cité en devenir en sont convaincus : le sport permet de vivre des expériences mobilisatrices et fédératrices, à même de changer fondamentalement le quotidien des jeunes.

 

Maroc, NBA, basket, terrain, enfants
Maroc, NBA, Ian Mahinmi
Avec Ian Mahinmi, le besoin de partager
Ian Mahinmi (au premier plan, au centre), joueur de basketball français de père béninois et de mère jamaïcaine, évolue en NBA depuis plus de dix ans. Ce coéquipier modèle très respecté dans la ligue a rythmé les ateliers pour le plus grand bonheur des 120 enfants présents. Soucieux de partager ce que d’autres lui ont appris, Ian Mahinmi s’engage régulièrement sur des projets d’éducation par le sport, notamment au Bénin.
Maroc, NBA, jeunes filles
10 000 jeunes à Zenata, et bientôt plus ailleurs
Ils seront 10 000 jeunes filles et garçons de 13 à 19 ans à bénéficier des animations mises en place dès la rentrée scolaire, à Zenata.

D’autres terrains verront le jour dans les années à venir au Maroc, mais aussi au Kenya, au Nigéria, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Afrique du Sud. Au total, ce sont 5 millions de jeunes qui participeront à la Junior NBA en partenariat avec l’AFD.
Maroc, NBA, jeunes, basket, stage
NBA Clinics
Ian Mahinmi et Kita Matungulu animent des Clinics, ces stages de basket proposés par la NBA aux enfants de 8 à 19 ans pour apprendre la pratique du sport et de ses valeurs.
Maroc, NBA, basket, partenaires
Tous ensemble
Première réalisation du partenariat qui unit la NBA et l’AFD, le terrain de basket de Zenata s’insère dans le projet de développement urbain porté par la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc et la Société d’aménagement de Zenata.
De gauche à droite : Yassine Haddaoui, Caisse de dépôt et de gestion du Maroc (CDG Capital), M. El Aydi (secrétaire général de la préfecture de Mohammedia), Amadou Gallo Fall, président de la Basketball Africa League, Mohamed Amine El Hajhouj, directeur de la Société d’aménagement de Zenata (SAZ), Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, Jérémie Pellet, directeur général d’Expertise France, Mihoub Mezouaghi, directeur de l’agence AFD à Rabat, Ian Mahinmi, champion français de NBA.
Maroc, NBA, pôle urbain
Vers un pôle urbain durable
En bord de mer, aux environs d’un parcours sportif et à quelques pas des futurs logements des actuels habitants des bidonvilles, le terrain de basket est une brique importante du projet éco-cité.
Pour améliorer les conditions de vie des habitants et faire de Zenata un pôle urbain accueillant et durable, la Société d’aménagement de Zenata et la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc misent sur un plan de mobilité ambitieux, l’intégration de la nature en ville, la construction d’unités de vie dotées de tous les équipements de proximité nécessaires et la création de nombreux emplois avec une zone de relocalisation industrielle moderne.