• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Pour une meilleure formation initiale des personnels paramédicaux - Image
La mauvaise qualité des soins de santé au Congo révèle le besoin d'améliorer la formation initiale des personnels paramédicaux et la gestion de ces personnels. Ces deux objectifs sont ceux du projet d’appui au développement des ressources humaines de la santé, soutenu par l'AFD.
Contexte

Les taux élevés de morbidité (39%), de mortalités infantile (81/1000), infanto-juvénile (108/1000) et maternelle (781/100 000) confirment la vulnérabilité d’une grande partie de la population congolaise. Ce constat reflète une mauvaise qualité des soins de santé liée à la compétence insuffisante des personnels chargés du paquet de soins essentiels (PSE) qui fonde la politique de soins primaires de santé au Congo. Le gouvernement congolais a élaboré en 2006 un plan national de développement de la santé (PNDS), pour une période de 5 ans. Le projet d'appui au développement des ressources humaines de la santé (PADRHS) financé par l'AFD s'inscrit dans le cadre du PNDS notamment à travers le développement et l'amélioration de la gestion des ressources humaines dans le secteur de la santé.

Descriptif

Le projet a pour objectifs de :

  • Mettre en place un système efficace de gestion des ressources humaines pour la santé.
  • Réformer la formation initiale des personnels paramédicaux.

Le projet contribue en particulier à :

  • Améliorer les capacités de diagnostic des personnels médicaux et paramédicaux actuellement en activité.
  • Permettre également de concevoir et d’encourager la mise en œuvre d’une réforme de la gestion et de la formation des ressources humaines du secteur de la santé.

Il finance la formation initiale des personnels de santé par la diffusion de nouveaux programmes de formation, la réhabilitation de l’Ecole paramédicale (EPM) de Brazzaville et l’équipement en matériels pédagogiques et informatiques des EPM de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Impacts
  • Mise en œuvre du PNDS en établissant, à travers le Comité multisectoriel mis en place, un dialogue entre les ministères parties prenantes de la gestion des ressources humaines en santé.
  • Amélioration de la formation initiale des personnels paramédicaux, meilleure gestion de ces personnels et investissement significatif du projet dans le renforcement des capacités techniques et gestionnaires : impact durable sur les indicateurs sanitaires.
22/12/2010
Date de début du projet
30/06/2017
Date de fin du projet
5 ans
Durée du financement
Secteurs
Brazzaville
Localisation
Outils de financement
6 000 000
EUR
Montant du financement
Achevé
Statut
Ministère de la Santé et la Population
Bénéficiaires