• logo linkedin
  • logo email
image générique
Le programme ELAN de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) améliore les premiers apprentissages des élèves de primaire des pays d’Afrique subsaharienne (ASS) francophone à travers la promotion, l’introduction et le déploiement de l’enseignement bilingue articulant langues africaine et française.
Contexte

Le doublement de la scolarisation primaire en Afrique subsaharienne depuis les années 2000 s’est accompagné de nouveaux enjeux en termes de qualité des apprentissages. L’utilisation trop précoce du français comme medium principal d’enseignement dès la 1e année, notamment dans les zones rurales peu en contact avec le français, explique en partie l’échec scolaire de nombreux enfants.

Pour réduire cette difficulté, plusieurs pays ont initié un enseignement bi ou plurilingue qui articule l’usage d’une langue africaine comprise par les enfants comme langue principale des apprentissages clés (lecture, écriture, calcul) au cours des trois premières années du primaire, avec l’initiation à la langue française qui devient ensuite medium principal. 

Descriptif

À la suite de ses précédents appuis (5 millions d'euros en 2010 ; 5 millions d'euros en 2015), l’AFD renouvelle son appui au programme ELAN pour :

  • permettre l’atteinte des objectifs de déploiement d’une politique plurilingue d’enseignement dans six pays d’Afrique subsaharienne (Sénégal, Mali, Niger, RDC, Madagascar et Burundi) par la finalisation des activités de la deuxième phase du  programme (2015-2020)
  • assurer le suivi et l’évaluation du déploiement de l’enseignement plurilingue, adaptés à chaque géographie
  • soutenir l’Institut de la francophonie pour l’éducation et la formation dans la structuration pérenne de son offre d’expertise francophone autour du plurilinguisme et de la transition vers le français, en appui aux pays d’Afrique subsaharienne francophone.
Impacts
  • Les pays bénéficiaires sont accompagnés dans la mise en œuvre de leur stratégie de langue dans l’enseignement primaire et disposent d’évaluations fiables sur les résultats des élèves disposant d’un enseignement plurilingue
  • Le programme ELAN élabore une nouvelle stratégie lui permettant de se positionner en tant que plateforme d’expertise pour répondre aux demandes d’appui des pays en lien avec leur politique linguistique
01/01/2019
Date de début du projet
Afrique subsaharienne
Localisation
Outils de financement
2 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Organisation internationale de la francophonie (OIF)
Bénéficiaires
Cofinanceurs