• logo linkedin
  • logo email
image générique
Le projet refonte du système d’assainissement a pour triple objectif d’améliorer les conditions de vie des populations du Grand Nador, de restaurer l’attractivité touristique de la zone balnéaire et de protéger l’écosystème de la lagune, unique en Méditerranée.
Contexte

La lagune de Nador est un site unique en Méditerranée par sa taille (15 000 hectares) mais aussi par son intérêt biologique et écologique (zones de repos, de nidification et d’hivernage d’oiseaux rares ou d’intérêt mondial, grande biodiversité végétale et animale). La lagune a été classée site Ramsar (du nom de la convention relative aux zones humides d’importance internationale) en 2005. À l’époque, la lagune de Nador était pourtant classée zone sensible de pollution par le Plan d’action pour la Méditerranée. Les principales sources de pollution étaient liées aux dysfonctionnements du système de collecte et de traitement des effluents liquides et des déchets solides sur le bassin versant, ainsi qu’aux pollutions d’origine agricole, industrielle, portuaire et minière.

Longtemps isolée économiquement, la région de Nador bénéficie désormais d’une politique publique de développement local ambitieuse, initiée et soutenue par les pouvoirs centraux. Le projet d’assainissement liquide du Grand Nador constitue la pièce maîtresse de cette politique qui s’attache à faire de cette zone balnéaire une destination touristique de première importance.

Descriptif

Le programme d’investissement consiste en une refonte globale du système d’assainissement de la ville de Nador et des centres avoisinants grâce à :

  • La construction d’une nouvelle station d’épuration principale, située à Nador et fonctionnant par boues activées l’aménagement de deux intercepteurs et de l’amenée des eaux usées à la nouvelle station, ainsi que l’extension des réseaux de collecte dans et autour de Nador.
  • La création d’un système d’assainissement distinct pour l’une des localités (Kariat Arekmane), constitué des réseaux de collecte, des installations d’amenée et d’une station d’épuration par lagunage le démantèlement des stations d’épuration existantes (Nador, Beni Ensar et Selouane).
Impacts

Les finalités du projet sont :

  • Améliorer les conditions de vie des populations du Grand Nador.
  • Restaurer l’attractivité touristique de la zone balnéaire.
  • Protéger l’écosystème de la lagune.
12/07/2007
Date de début du projet
31/12/2013
Date de fin du projet
Nador
Localisation
Outils de financement
Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)
Bénéficiaires